Accueil / ACTUALITES / Le ministre Sourang confirme la tenue des tous les examens

Le ministre Sourang confirme la tenue des tous les examens

Le Bac, le Bfem ainsi que l’entrée en 6e se tiendront à dates échues. L’assurance a été donnée hier à Saint-Louis par le ministre de l’Education, Moustapha Sourang qui présidait à l’Université Gaston Berger la cérémonie d’ouverture du séminaire international de deux jours du Réseau pour l’excellence de l’enseignement supérieur en Afrique de l’Ouest (Reesao).

Source : Walfadjri
Le Pr Moustapha Sourang est formel : Les examens de fin d’année auront bien lieu. Que les enseignants reprennent le chemin des classes ou qu’ils persistent dans leur mouvement d’humeur, les évaluations de juin-juillet seront tenues dans de bonnes conditions et à dates échues. ‘Absolument, je confirme bien que les examens auront lieu, le baccalauréat et le Bfem’, a certifié hier, à Saint-Louis, le ministre de l’Education qui présidait la cérémonie d’ouverture du séminaire international de deux jours du Réseau pour l’excellence de l’enseignement supérieur en Afrique de l’Ouest (Reesao) qu’abrite l’Université Gaston Berger de Saint-Louis.

Moustapha Sourang a donné des garanties fermes quant à la tenue de ces examens. ‘Je précise qu’au moment où je vous parle, tous les lycées et collèges fonctionnent normalement, ainsi que l’essentiel des classes de Cm2 et les examens auront lieu normalement’, précise le ministre, laissant entendre au passage : ‘Je sais que les enseignants qui ne sont avec nous pour l’instant, vont nous rejoindre au dernier moment.’ De toutes les façons, selon le Pr Sourang, ‘comme l’année dernière, les examens se dérouleront aux dates indiquées parce que toutes les garanties pédagogiques sont réunies pour ça’.

Se prononçant sur le séminaire international du Reesao, le ministre de l’Education a magnifié la tenue d’une telle rencontre à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. Le Pr Moustapha Sourang de souhaiter, dans la foulée, une bonne continuation aux différents recteurs et présidents d’université de l’espace Uemoa qui ont fait le déplacement de la capitale du Nord pour mettre à profit ce conclave de deux jours à Sanar pour plancher sur l’opérationnalité du nouveau système Lmd (Licence master doctorat ).

Le bras de fer opposant le ministère de l’Education et l’intersyndicale enseignante dure depuis des années. Les enseignants continuent de défendre leur plateforme revendicative qui tourne autour de plusieurs points constitués entre autres du respect des accords de 2005, du problème des terrains pour la mise en place d’un habitat social, de la revalorisation du statut des corps émergents (volontaires, maîtres contractuels ), de l »avancée systématique des diplomes (cap, ceap), de l’indemnité de recherches et de documentation, etc …


À voir aussi

Spéculation foncière à Diass : Le gouverneur de Thiès saisit maires et sous-préfets

La spéculation foncière pollue l’environnement de l’espace aéroportuaire. Pour faire face, le gouverneur de Thiès …

Campagne d’anacarde: Les transporteurs déchirent l’arrêté du ministre Alioune Sarr

L’exclusivité accordée à la voie maritime dans le transport des noix d’acajou par le ministre …