Accueil / POLITIQUE / LE MODA SUR LE MANDAT PRESIDENTIEL «Si Macky Sall ne réduit pas son mandat, il salira d’une tache noire sa carrière politique»

LE MODA SUR LE MANDAT PRESIDENTIEL «Si Macky Sall ne réduit pas son mandat, il salira d’une tache noire sa carrière politique»

 C’est une promesse de campagne qui pourrait bien empoisonner la vie de Macky Sall : la réduction du mandat présidentiel. «S’il ne le fait pas, ce serait une tache noire sur sa carrière politique», prévient ce petit-fils de Baya Niasse, Cheick Ousseynou Niasse président du Mouvement pour la dignité de l’Afrique (Moda).

Le président Macky Sall est au pouvoir depuis trois ans, mais le septennat n’est toujours pas devenu quinquennat, et l’on se dispute toujours sur des modalités de la réforme à mener. Sur la question, Cheick Ousseynou Niasse, président du Mouvement pour la dignité de l’Afrique, y va sans détour. «C’est son engagement personnel. Personne ne l’a forcé. C’est lui-même qui a pris la décision de réduire son mandat de sept (7) à cinq (5) ans». Donc,  pour le patron du Moda, en conférence de presse, hier, Macky Sall doit respecter son engagement, «c’est lui-même qui doit concrétiser son engagement. C’est un  homme de principe et un homme d’honneur. Il ne doit pas se laisser influencer par des responsables qui vont le conduire à l’erreur. Il ne doit pas écouter ces personnes qui disent qu’il ne doit pas réduire son mandat.»  Poursuivant, il rappelle à Macky Sall le respect de la parole donnée. «S’il ne le fait pas, il (Macky Sall) écrira une page sombre de sa carrière politique», prévient le marabout «C’est la raison pour laquelle nous lui demandons de respecter cet engagement qu’il avait pris vis-à-vis du peuple sénégalais. Il ne faut pas qu’il écoute ces gens qui veulent le détourner de cet objectif», ressasse-t-il. Sur l’avis du Groupe de travail des Nations-Unis, il précise, à cet effet, que le droit d’avis ne permet pas l’ingérence dans les affaires judiciaires d’un pays. Toutefois, l’an dernier, il était parmi les premiers à exiger la libération de Karim Wade, faute de preuves. Par ailleurs, Cheick Ousseynou Niasse prône les Etats-Unis d’Afrique avec une monnaie, une armée et une langue uniques, pour amorcer le développement du continent noir.

M. BA

Share This:

À voir aussi

SEYNABOU NIASSE MEMBRE FONDATRICE DE L’APR « Mimi Touré est la mieux placée pour diriger la liste de BBY »

Le Président Macky Sall peine en ce moment pour désigner le général qui va diriger …