Accueil / Uncategorized / Le Mooc « Afrique Innovations » forme les jeunes Africains au journalisme numérique

Le Mooc « Afrique Innovations » forme les jeunes Africains au journalisme numérique

« On a constaté à quel point la jeunesse africaine est connectée et demande que les choses évoluent », explique Pierre Jalladeau, directeur Afrique de l’Agence française de coopération médias (CFI). CFI est à l’origine du programme « Afrique Innovations-Réinventer les Médias », dont « Le Monde Afrique » est partenaire.

Lancé début 2015, le projet veut « former les futurs leaders d’opinion » avec des événements, des ateliers et, à partir du lundi 20 juillet, un Mooc gratuit qui sera animé pendant douze semaines par des journalistes.

Du lundi 20 juillet au dimanche 11 octobre 2015, le Mooc « Afrique Innovations » propose à ses participants un apprentissage en journalisme et en programmation Web. L’idée derrière le projet ? « Améliorer la qualité, l’impact et l’audience du journalisme africain en ligne en s’appuyant sur des modèles économiques qui favorisent l’indépendance. »

Séparée en deux blocs, programmation d’une part et journalisme de l’autre, la formation se divise en six séquences, axées chacune sur un thème différent. A l’issue de celle-ci, les participants « porteurs des meilleurs projets » peuvent présenter leur initiative devant le jury « Afrique Innovations », lequel attribuera une bourse globale d’un million de dollars, partagée entre « une quarantaine de lauréats. »

Lire aussi : « Réinventer » les médias africains, ou du moins essayer avec les outils numériques

Coumba Kane est journaliste au  « Monde Afrique », partenaire du projet. « C’est une vraie opportunité à saisir pour les jeunes motivés, ceux qui s’intéressent au journalisme mais à qui il manque une formation, explique-t-elle. Et en plus, c’est gratuit ! »

A la genèse du projet Afrique Innovations-Réinventer les Médias, un constat de CFI : « il y a une Afrique plus connectée que l’autre, estime Pierre Jalladeau. Pour des raisons techniques, il y a, par exemple, plus de connexions sur les côtes. Mais les besoins sont les mêmes partout et pour tous ! »

L’Agence française de coopération médias lance alors « Afrique Innovations », en partenariat avec l’ONG américaine Code For Africa. Au programme : des événements de type « hackathon » [un marathon de programmeurs web] pour les développeurs et des ateliers « bootcamps » pour les journalistes numériques. Depuis début 2015, ces événements ont lieu dans plusieurs capitales africaines telles que Dakar, Abidjan, Antananarivo et Douala.

Lire aussi : L’application mobile « Minute Actu » remporte le hackathon de Dakar

À partir du 20 juillet, plus de 2 000 personnes ont choisi de suivre les cours en ligne. Et ce, pendant les douze semaines de formation prévues par le Mooc.

LE MONDE

Share This:

À voir aussi

Frank Timis maintient sa plainte contre Malick Gackou, Mamadou Diop Decroix, et Cie

La cession des parts que Timis Corp. détenait dans un important gisement de gaz au …