Accueil / ACTUALITES / Le mouvement “y’en a marre” à la croisée des chemins

Le mouvement “y’en a marre” à la croisée des chemins

 Le mouvement “y’en a marre”, fait partie, aujourd’hui, des organisations de la société civile sénégalaise les plus en vue. Principalement constitués de rappeurs, ces jeunes ont joué une part active lors des manifestations préélectorales de 2012 au Sénégal. Des événements qui ont fait cas d’école dans la sous région ouest africaine. En effet, au Burkina Faso, alors que le Président Blaise Compaoré envisageait de changer la Constitution, des mouvements similaires à ceux qui avaient eu lieu au Sénégal en 2012 se sont produits. Des membres de “y’en a marre” comme Thiate du groupe de rap “Keurgui” ont eu même, à manifester leur soutien à l’endroit de leur cousins burkinabés en se rendant à Ouagadougou. Certains jeunes burkinabés diront, par la suite, qu’ils ont été inspirés par les sénégalais. Le départ de Blaise Compaoré de la tête du Burkina s’en est suivi. Un fait majeur dans la vie de “y’en a marre”. Plus qu’une simple organisation de la société civile sénégalaise, le mouvement commence à avoir une certaine reconnaissance au niveau international, notamment dans la sous région ouest africaine. Ainsi, le Président des Etats-unis d’Amérique, Barack Obama, en visite au Sénégal, demandera à les rencontrer personnellement. C’est dans ce cadre que certains de leurs homologues de la société civile congolaise les ont invités. Comme au Sénégal, en 2012, et au Burkina en 2015, une modification de la constitution en vue de permettre à Kabila de briguer un nouveau mandat est à l’origine de cette contestation populaire. Mais, contre toute attente, les jeunes du mouvement “y’en marre” se verront arrêtés, comparés par la presse congolaise à des terroristes, et accusés par les autorités de Kinshasa d’entraîner les jeunes de leur pays à une tentative d’insurrection.

À voir aussi

Revue de presse du lundi 17 juin 2019

Divers sujets font le menu de la UNE des quotidiens parus ce lundi 17 juin …

Allemagne : Un Sénégalais arrêté pour…

En Allemagne, à Deggendorf, un Sénégalais de 25 ans a semé la terreur, samedi 15 …