5696313_0_625x390

Le P9, un smartphone chinois haut de gamme

Avec ce nouveau modèle très sophistiqué, notamment pour la photo, la marque Huawei espère concurrencer Apple et Samsung sur leur propre terrain.

Le nouveau né de Huawei arbore un objectif Leica doté d’un capteur de 12 mégapixels. (DR et AFP/Jack Taylor.)

Le fabricant Chinois a dévoilé avant-hier son nouveau smartphone haut de gamme. Conçu en partenariat avec la légendaire marque photo Leica, ce modèle ambitionne de concurrencer les terminaux Apple et Samsung tout en cassant l’image négative du made in China.

Sa propre conférence de presse à l’américaine, une star hollywoodienne — Henry Cavill (Superman) — et un prestigieux partenariat avec une entreprise à la réputation centenaire : les dirigeants de Huawei (prononcez rwa-wouai) avaient mis tous les ingrédients pour marquer les esprits.

Connue à l’origine comme le géant mondial des réseaux de télécommunication, l’entreprise de Shenzhen a massivement investi ces dernières années afin de se distinguer des autres fabricants de l’empire du Milieu et de se hisser à la troisième place mondiale des ventes de smartphones. Mais le P9 comme son grand frère, le P9 Plus, symbolisent une autre étape. « Nous devons encore travailler sur notre notoriété, admet Vincent Vantilcke, directeur marketing de Huawei France. Mais nous sommes le premier dépositaire de brevets en Europe dans notre domaine et nous sommes en train de passer un cap avec ce modèle, notamment en France où une personne sur deux nous connaît déjà. »

Avec son fin châssis en aluminium poli et au design soigné, ce smartphone sous Android 6.0 a peu à envier aux modèles des concurrents sud-coréen et américain sur le plan des caractéristiques techniques. La mémoire vive atteint les 3 Go, le stockage autorise 16 Go avec une extension possible par carte SD et un écran Full HD de 5,2 pouces. Le lecteur d’empreintes digitales se révèle même plus performant que la concurrence.

Des réglages comme sur un appareil photo professionnel

Mieux, le P9 innove notamment dans la photographie grâce à l’apport technologique du fabricant allemand Leica. Il comporte à l’arrière un double capteur de 12 mégapixels et un frontal de 8 Mp. « L’iPhone 6S a de bonnes capacités photo mais notre P9 est largement supérieur », a d’ailleurs commenté avec le sourire Richard Yu, le PDG de Huawei. L’innovation repose aussi sur des capacités logicielles qui permettent des réglages manuels comme sur les appareils photo professionnels, des retouches et effets dignes de Photoshop et surtout une impressionnante possibilité de modifier la profondeur de champ d’une photo… a posteriori. De quoi largement grignoter des parts de marché au S7 de Samsung, la référence en termes de captation avec une faible luminosité.

Enfin, Huawei lance, comme les autres fabricants haut de gamme, deux modèles en même temps. Avec son écran Super Amoled de 5,5 pouces, le P9 Plus se différencie du petit frère par la technologie Press Touch qui mesure la pression du doigt sur l’écran et offre ainsi d’autres fonctions. Une télécommande par infrarouge est aussi incluse.

Le P9 sera commercialisé en deux couleurs (gris et argent) le 29 avril à 549 €, et le P9 Plus sera dans le commerce le 1er juin pour 699 €.

Le Parisien.fr

Voir aussi

02ef057d53731956b6e04da28358d18b2c2ecc3e

La batterie du Galaxy Note trop dangereuse: Samsung suspend la vente

Samsung Electronics va suspendre les ventes de son smartphone Galaxy Note 7, dont la batterie …