Accueil / ECONOMIE / Le Padel enregistre des « résultats satisfaisants » à l’heure de sa clôture

Le Padel enregistre des « résultats satisfaisants » à l’heure de sa clôture

Le Projet d’appui au développement économique local en ancrage au Programme national de développement local (PADEL/PNDL) a enregistré, à l’heure de sa clôture, après huit années de mise en œuvre, des ‘’résultats satisfaisants avec d’importants acquis à capitaliser et à pérenniser’’.

Cette pérennisation réalisée par le projet durant ces années de mise en œuvre devrait permettre de consolider le virage économique de l’acte III de la décentralisation, a soutenu, lundi à Dakar, le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire, Abdoulaye Diouf Sarr.

Venu présider l’atelier national de capitalisation et de clôture du PADEL/PNDL, M. Sarr a relevé la nécessité ‘’d’examiner et partager les outils et instruments de développement économique local conçus et mis en œuvre par le projet pour une meilleure prise en charge du développement économique local’’.

Il s’agit ensuite, ‘’après avoir pris
connaissance des acquis, contraintes et perspectives liées à leur généralisation de s’interroger sur la faisabilité et l’opérationnalité des mécanismes de leur généralisation sous le sceau de la pérennisation’‘, a estimé le ministre.

Abdoulaye Diouf Sarr a cité l’exemple des Maisons de
développement local initiées par le projet et inscrites dans une volonté de mieux structurer l’économie locale à travers un dispositif institutionnel ayant un fort ancrage au niveau des structures pérennes de décentralisation.

Il a également noté avec satisfaction la ‘’conciliation stratégique’’ entre familles d’acteurs notamment les autorités administratives, les projets locaux, les services techniques de l’Etat et les Collectivités locales au travers d’une ‘’démarche de planification à l’échelle territoriale.

‘’Les leçons apprises au terme de la mise
en œuvre seront déterminantes pour un nouveau visage de la décentralisation au Sénégal’’, a relevé M. Sarr.

La dernière réunion du Comité de pilotage du PADEL prévu en
décembre 2015 permettra de revenir sur le ‘’degré d’atteinte des indicateurs de développement du projet et de systématiser tous les enseignements à travers un rapport de clôture’’, a précisé le Directeur exécutif par intérim du PNDL, Alassane Saidou Sow.

En termes d’effets et d’impacts, M. Sow a également constaté ‘’une compréhension des méthodologies d’intervention et une efficacité dans les services rendus par les différents gestionnaires des Maisons du développement
local’’.

Il a rappelé que l’un des principaux objectifs du PADEL
est d’aider les décideurs à mieux appréhender la gestion communale, les finances locales et le développement économique local avec des instruments simples et adaptés au contexte local.

Démarré en 2008 le projet expérimenté dans les collectivités locales de la région de Louga (Nord) a permis entre autres l’appui à la structuration de trois groupements d’intérêt communautaire.

Lesquels groupements ont mis en œuvre 13 projets intercommunaux d’un montant de 700 millions de Cfa, selon le film de capitalisation projeté au cours de la rencontre.

Share This:

À voir aussi

INVESTISSEMENT EN 2016- Plus de 1.600 milliards de FCFA injectés  par le secteur privé

La Direction de la Prévision et des Etudes économiques (DPEE), du Ministère de l’Economie, des …