Le passeport de Karim Wade aurait été confectionné par l’Etat dans sa cellule à la veille de sa libération

La libération de Karim Wade ne finit toujours pas avec ses vagues de révélations. C’est «Intelligence Magazine» qui paraîtra ce vendredi, note dakaractu.com qui donne une révélation de taille sur le dossier . En effet, tout sur cet élargissement de prison semble avoir été planifié et presque rien n’a été laissé au hasard, révèle toujours la même source. Wade-fils aurait bien quitté le Sénégal avec un passeport dûment confectionné.

Le journal a d’abord commencé par confier, en effet, que Karim  aurait, effectivement, refusé de signer son bon de sortie de Rebeuss, tout comme la notification de sa grâce préférant renvoyer les gardes pénitentiaires à l’avis du groupe de travail de l’ONU, affirme dakaractu qui cite « Intelligence Magazine » . Ce qui avait poussé les autorités à  envisager une chose : «  l’extirper de force de la prison », constate nos confrères. Ce qui ne fut pas nécessaire car, le fils de l’ancien Président de La République allait sortir avec un document dûment établi par un fonctionnaire dépêché jusqu’au niveau de la cellule. Ce dernier, renseigne toujours le journal, repris par notre source,  était « armé d’une valise renfermant tout le matériel nécessaire » à la confection de ce passeport.

Voir aussi

Le BCG  liste les ‘’erreurs’’ de la CEDEAO- La décision de la CEDEAO de faire accueillir Barrow sur le territoire sénégalais, ne rassure pas le Bcg de Jean Paul Dias.

Le Bcg estime que les agissements de l’institution conduite par Ellen JohsonSirleaf, n’est pas de …