images

Le pays au ralenti !

Les Sénégalais ne sont peut-être pas fatigués. Ce sont les Ministres qui sont plutôt fatigués et le gouvernement est alors parti en vacance. L’Etat est décati, restant aux mains de fonctionnaires qui suivent les affaires courantes.

Seuls deux secteurs fonctionnent : le débat politicien sur les élections pour le HCCT et la justice avec des cas controversés d’opposants triés pour être soumis à une sanction dit disciplinaire ou ciblés pour solder les comptes.

Le débat ne s’articule ni autour de l’élévation du niveau de vie des citoyens, ni des inondations qui mettent beaucoup de zones d’habitation en chao, ni de ces vacances dites citoyennes financées avec des milliards de francs CFA, ni des impaires probables de la prochaine rentrée scolaire et universitaire, ni des problèmes sociaux qui étranglent les ménages.

Si des Ministres ont préféré se retirer dans leurs fiefs politiques pour ne pas perdre la manche, d’autres sont dans les stations balnéaires, se prélassant joyeusement de juteux moyens récréatifs.

Beaucoup de services publics relevant de l’autorité gouvernementale sont pratiquement en pause. Seul le secteur privé fonctionne, donnant la preuve que l’Entreprise est la seule et authentique pourvoyeuse de richesses dans ce pays.
Le gouvernement est en vacances. Mais est-ce une exigence avec les si nombreuses urgences nationales ?

Comment, avec des vacances gouvernementales, peut-on favoriser l’accélération d’une cadence, encore que cette cadence n’est véritablement guère démarrée en raison d’un Etat menotté par la politique politicienne et des Ministres qui ne montent au créneau que pour des répliques politiciennes ?

Domou Rewmi

Voir aussi

telechargement

Et si on en parlait… AFFAIRES KARIM, PETRO-TIM, OFNAC, REBEUSS Le Macky : un bloc bloqué

Macky est dans un étroit imbroglio. Il est à la pénible épreuve du pouvoir. Il …