Accueil / ECONOMIE / Le PM Invite le MEDS à contribuer à l’attente des ’’objectifs de croissance solidaire’’

Le PM Invite le MEDS à contribuer à l’attente des ’’objectifs de croissance solidaire’’

Le Premier ministre Mahammed Boun Addallah Dionne a invité, mardi à Dakar, le Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS) à contribuer à la création d’’’un courant continu’’ entre les pouvoirs publics et le secteur privé afin d’atteindre les objectifs de croissance solidaire.

‘’Je vous invite (…) à contribuer à créer un courant continu entre les pouvoirs publics et le secteur privé par le biais des entreprises, nos partenaires de choix dans l’atteinte des objectifs de croissance solidaire’’, a dit le Premier ministre.

M. Dionne s’exprimait lors de la 15ème session des assises économiques du MEDS axée sur le thème : ’’Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et croissance inclusive’’.

‘’Le nouveau paradigme de la croissance solidaire place ainsi l’entreprise au cœur des préoccupations de la société. La situation incite donc à l’action ’’, a-t-il dit, soulignant que le gouvernement du Sénégal est très attentif a l’amélioration de l’environnement des affaires.

Selon le Premier ministre, les dirigeants publics et privés sont ’’assujettis’’ au même impératif moral, social et économique et ont ‘’l’obligation subséquente’’ de tenir compte des intérêts des générations à venir.

Citant une étude du Fonds monétaire international (FMI), M. Dionne a indiqué que ’’l’augmentation d’un point de pourcentage des revenus du quintile le plus riche réduit à moyen terme (5 ans) la croissance de 0,008%’’.

Il a retenu de la même étude que ’’l’augmentation d’un point de pourcentage du quintile le plus pauvre stimule à moyen terme la croissance e 0,38%’’.

’’Ensemble nous pouvons créer cet espace de dialogue dont la vocation est d’aider l’entreprise à mieux identifier les demandes de la société, les besoins des hommes et les contraintes de l’environnement’’, a-t-il indiqué.

Mahammed Boun Addalah Dionne a également insisté sur l’évolution du regard sur le handicap car, selon lui, au-delà de la solidarité qui astreint à avoir une attitude de discrimination positive à l’égard des handicapés, dans beaucoup de domaines, leur situation les rend plus performants.

Toutefois, poursuit-il, le succès de la croissance inclusive dépend de l’adhésion des entrepreneurs influents dans leur secteur d’activité pour privilégier la compétence, l’adaptation, les innovations et l’amélioration constante des conditions de travail.

A cet égard, la RSE doit être un levier de management des entreprises vis-à-vis d’une diversité de partenaires que sont : les clients, les salariés, les fournisseurs, les investisseurs entre autres, a soutenu le Premier ministre.

‘’Le gouvernement appuie et encourage cette dynamique fondée sur des motivations positives et suggère au MEDS, dans sa démarche d’accompagnement, de contribuer à forger des outils adaptés’’, a indiqué M. Dionne.

À voir aussi

Scandale à la Société africaine de raffinage

L’entrée en scène de Khadim Bâ de Locafrique Holding qui a racheté les parts de …

Direction Générale d’Air Sénègal SA : Macky Sall mise sur Philippe Bohn

Le président de la République a procédé à de nouveaux changements à la tête de …