Accueil / ACTUALITES / Le pont Masseck Ndiaye cède, mais ne fait pas de victime

Le pont Masseck Ndiaye cède, mais ne fait pas de victime

Le pont Masseck Ndiaye, plus connu sous son ancienne appellation de pont de la Géole, s’est affaissé lundi sans faire de victimes, a constaté sur place l’APS. Construit vers les années 1865, ce pont qui porte le nom de l’ancien maire de Saint-Louis, a cédé sous le poids de l’âge. Depuis plus d’une année, son accès était interdit par les autorités municipales, mais certains téméraires prenaient toujours le risque de l’enjamber. A leurs risques et périls.

Source : Aps
Les responsables administratifs, policiers et municipaux étaient sur les lieux au moment de notre passage, pour voir les dispositions à prendre afin d’éviter la fréquentation de ce lieu par les badauds venus nombreux assister à ce spectacle si singulier.

Ce pont, qui relie le quartier de Santhiaba à l’île, constitue une préoccupation récurrente pour les populations de Saint-Louis de façon générale.


À voir aussi

Les invalides de guerre assiègent le Palais

Restés 6 mois sans pension, les invalides de guerre ont assiégé hier le Palais. Ils …

Amadou Ba et Mary Teuw font la paix

Les ministres de l’Enseignement supérieur et de l’Economie, des Finances et du Plan, respectivement Mary …