Accueil / POLITIQUE / Le Président Wade doit renoncer à sa candidature

Le Président Wade doit renoncer à sa candidature

Le Président Wade doit renoncer à sa candidature.

Suite aux morts tragiques enregistrés à Dakar, à Ziguinchor, à Podor, auxquels il faut ajouter les nombreux blessés non encore dénombrés presque partout à travers le pays, il est malheureux de constater que la situation politique au Sénégal est aujourd’hui catastrophique. Le pire est encore à venir si on n’y prend garde. L’heure est donc extrêmement grave dans notre cher Sénégal jadis havre de paix, de tolérance et de démocratie. Notre pays qui a longtemps été une vitrine enviée en Afrique et dans le monde se retrouve subitement à la traine au risque de devenir une bombe en voie d’explosion. Les conséquences seront à coup dommageables pour nos populations et pour toute la sous-région.

L’heure est donc très grave. Par ma modeste voix, m’appuyant sur l’intérêt supérieur du Sénégal et de sa Nation, je demande solennellement à Monsieur le Président de la République son Excellence Maître Abdoulaye Wade, en ma qualité de député du peuple, de renoncer à sa candidature et de prendre langue avec toues les forces vives de ce pays (chefs religieux, partis politiques, société civile, facilitateurs (ONU, UA, UE, CEDEAO) afin de rétablir le climat social et de permettre l’instauration définitive de la paix, principal legs des anciens.

Dans une telle perspective, il me semble nécessaire d’aménager un temps pouvant permettre au Président Wade et la coalition qui le supporte de trouver un nouveau candidat, mais aussi à tous les candidats recalés d’affiner leur préparation.

Ce nouveau climat de paix et de sérénité permettra l’organisation d’élections libres et transparentes.

Le Président Wade, pour tout ce qu’il a incarné, pour tout ce qu’il est pour ce pays , pour l’Afrique et pour le monde, a l’obligation de partir par la grande porte et cela est possible. Qu’il soit pour les prochaines élections, un arbitre parfaitement neutre, juste et impartial. Au sortir de ces joutes, il partira à l’image des Mandela, Diouf et autres grands d’Afrique et restera pour la postérité, un grand symbole.

Qui qu’il sera le futur Président de la République sera un Sénégalais et tout le monde y gagnera.

Vive le Sénégal.

Honorable Abdoulaye NDOUR,

Député à l’Assemblée Nationale du Sénégal

Membre du Groupe Libéral et Démocratique


À voir aussi

Procès Khalifa Sall- Me Wagane Faye, avocat de la défense :  » la présomption d’innocence aurait empêché au procureur de dire… »

Le procès du Maire de Dakar se poursuit ce mardi, 20 fèvrier. Les avocats de …

Plaidoirie des avocats La défense de Khalifa démonte le réquisitoire du parquet puis demande la relaxe

Tour à tour, les avocats de Khalifa Sall et ses co-prévenus se sont attaqués au …