téléchargement (5)

Le présumé « taupe » de Karim Wade hume l’air de la liberté

Après six mois de détention préventive, l’ancien technicien de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), Abou Adolphe Dia, désigné comme une « Taupe » de Karim Wade est libre depuis ce jeudi 17 septembre 2015, nous apprend Lignedirect.sn. Le technicien de la CREI a été libéré par le juge d’instruction conformément aux dispositions de l’article 127 bis du code de procédure pénale qui dispose qu’en matière délictuel (sauf les cas de détournement de deniers publics), le détenu doit être libéré d’office au bout de six mois. Il se retrouve que Abou Adolphe Dia obéit à cette condition car il est en prison depuis le 9 mars derniers. Son mandat de dépôt a expiré le 9 septembre dernier. Accusé d’avoir transmis les secrets des délibérations de la CREI, Abou Adolphe Dia a été inculpé pour association de malfaiteurs, corruption, concussion, atteinte à l’administration de la justice, cession abusive de données, collecte de données informatiques et collecte frauduleuse de données personnelles. Placé sous mandat de dépôt le 9 mars 2015, il a toujours clamé son innocence en laissant entendre qu’il a juste enregistré une partie des débats d’audience dans le but de les réécouter une fois, chez lui. D’ailleurs, même l’avocat Me Seydou Diagne à qui il aurait fourni les informations selon l’enquête, l’a catégoriquement nié. L’avocat de l’inculpé, Me Gaël Bâ a introduit à deux reprises une demande de liberté provisoire mais, toutes les deux ont été rejetées.

Cheikh Moussa Sarr

Voir aussi

telechargement-6

INSECURITE ET SERIE DE MEURTRES Oumar fait … Maal aux Sénégalais

Le sang jaillit, coule et coule encore. Les esprits et les regards des citoyens sont …