arton142567-188x300

Le procès d’Issène Habré doit marquer un début diplomatique, selon le conseiller de l’Ambassade des Pays Bas

Le procès de l’ancien président tchadien Hissein Habré, prévu le 20 juillet prochain à Dakar, « doit marquer un départ pour le droit international en Afrique ». Ces propos émanent  du  premier conseiller de l’ambassade des Pays-Bas au Sénégal, Joséphine Frantzen. « Nous pensons que ce procès est un grand pas et que ça ne sera pas le premier ni le dernier. Il doit marquer un départ pour le droit international en Afrique », a-t-elle soutenu  à l’occasion de l’ouverture d’une conférence sur la Justice internationale et le droit international des droits de l’Homme. L’ancien président tchadien, sera jugé pour « crime contre l’humanité, crimes de guerre et crime de torture », devant une Cour d’assises spéciale des Chambres africaines extraordinaires (CAE), un tribunal créé par le Sénégal et l’Union africaine (UA) au sein des juridictions sénégalaises. Ce procès portant sur des faits datant des années 1980 « est attendu parce qu’il est historique et va marquer un tournant pour l’Afrique », a estimé Joséphine Frantzen, relevant que pour la première fois, un tribunal africain sera amené à juger un ex-dirigeant africain pour des crimes commis sur le sol africain. »Il est évident que tous eux qui sont impliqués dans le procès ont une lourde responsabilité », a souligné la diplomate néerlandaise, avant de rappeler que son pays a contribué à la tenue de ce procès, à hauteur de plus 650 millions de francs CFA, soit un million d’euros. Le Collectif des avocats des victimes de Hissène Habré a de son côté annoncé avoir retenu de se battre pour que le procès de leur client soit ‘’équitable’’ et ‘’exemplaire’’. Plus 4.000 victimes directes et indirectes se sont constituées parties civiles dans ce procès visant l’ancien homme fort de Ndjaména. L’ex-président tchadien avait été arrêté le 30 juin 2013 à Dakar puis inculpé le 2 juillet 2013 et placé en détention préventive.

Rewmi . com/ FBF

Voir aussi

direc

Cojer- Macky Sall confirme Thérèse Faye jusqu’en 2019

Le Prèsident de la République a présidé ce samedi, en sa qualité de secrétaire général …