Accueil / FAITS DIVERS / Le professeur déféré au parquet

Le professeur déféré au parquet

Plus cachottier que M. Sy, professeur d’une grande école de la place, tu meurs ! En effet, il a été arrêté avec une importante quantité de chanvre indien en compagnie de trois autres personnes. Malgré toutes ses dénégations, son comportement lui a ouvert grandement les portes de Rebeuss depuis hier.

Source L’office
L’opération s’est déroulée dans la nuit du 03 au 04 juillet 2007. Des descentes intensives effectuées aux abords de l’Ecole normale supérieure de Dakar, ont permis aux hommes du commissaire Diarra de mettre la main sur quatre personnes, dont un professeur d’une grande école. Ces derniers arrêtés, seront conduits immédiatement au commissariat de Point E pour les entendre d’abord. Le professeur dont le nom est M. Sy enseigne dans une grande école, très respectée. Le professeur, à en croire les sources de l’enquête, avait par-devers lui une importante quantité de chanvre indien. Un fait qui a surpris tous les éléments de la brigade de recherches, car ils ne pouvaient imaginer, un professeur, capable de détenir cette importante quantité. Interrogé sommairement à la police, le mis en cause a tenté de spéculer, pensant certainement qu’il était dans sa classe. Dans ses explications, il n’a pas donné d’arguments solides capables de le sortir du pétrin. Sur ce, le commissaire Diarra mettra la machine en branle pour recommander à ses hommes de mener rondement l’enquête. Au terme de celle-ci, le professeur finira par accepter les faits portés sur lui. Devant cette situation, l’école du professeur M. Sy est plongée dans le désarroi total. Parce que tout simplement, les enseignants de ladite école ne pouvaient jamais imaginer que leur collègue est un trafiquant de chanvre indien. D’après nos sources, le commissaire Diarra a mobilisé tous ses hommes pour barrer la route aux convoyeurs qui veulent s’installer dans la capitale. En tout état de cause, les flics ont réussi un coup de maître, en saisissant une importante quantité de chanvre indien, par le biais d’un professeur. En procédant à une fouille, des cornets ont été également saisis à travers les trois autres personnes. Malgré les interventions tous azimuts, le professeur Sy a été déféré hier, en compagnie des trois autres personnes.


À voir aussi

Il tue son ami, avant de se suicider

Un entrepreneur s’est suicidé ce mercredi à Kounoune avec son pistolet après avoir tué de …

Banlieue Un journaliste menacé de mort

Un journaliste qui travaille dans une télévision privée de la place, a reçu des menaces …