ECONOMIE

Le recensement des entreprises permettra de recalculer le PIB (Expert)

  • Date: 27 août 2015

Le recensement général des entreprises (RGE), prévu en octobre prochain, a pour finalité de recalculer le Produit intérieur brut (PIB) du Sénégal avec une nouvelle structure de l’économie, a déclaré Insa Sadio, chef de bureau des statistiques d’entreprise à l’Agence nationale de la démographie et de la statistique (ANDS).

‘’Le recensement général des entreprise (RGE) va permettre d’avoir de nouvelles structures de l’économie sénégalaise. Il va également permettre de recalculer le PIB sénégalais et cela a des enjeux énormes’’, a-t-il dit mercredi à Fatick.

Sadio, qui présentait le projet de recensement général des entreprises, a expliqué qu’’’aujourd’hui la monnaie qui circule dans le pays est estimée sur la base du PIB.

’’Donc si le PIB augmente de 20%, la fabrication de la monnaie que la BCEAO fait pour le Sénégal va augmenter de 20%’’, a-t-il fait savoir ;

‘’Le recensement général des entreprises est une opération dont le but est d’améliorer le système d’information existant au niveau des entreprises’’, a-t-il souligné.

Selon lui, ce programme du gouvernement va se dérouler sur quatre mois. ‘’Nous le prévoyons d’octobre 2015 à janvier 2016 et ça va être un balayage systématique. On va parcourir tous les contrées du Sénégal pour recenser toutes les unités économique qui ont local professionnel’’, a-t-il souligné.

Sadio a précisé que ‘’ le recensement ne va pas concerner les marchands ambulants et les tabliers’’.

‘’Tous les indicateurs macro-économiques dont le dénominateur est le PIB seront ajustés. Donc cela a une importance capitale pour l’économie de notre pays’’, a-t-il indiqué. 

Le but de ce recensement ‘’c’est d’aller un peu plus vers la formalisation des unités qui n’ont pas encore de NINEA et qui vont être recensées. On va leur proposer de se matriculer, on aura une meilleure maîtrise de l’ensemble des unités qui évoluent dans le pays’’, a relevé M. Sadio

Cette immatriculation va aussi permettre ‘’aux acteurs économiques de pouvoir travailler avec l’Etat, de pourvoir postuler à des marchés de l’Etat mais aussi d’avoir une meilleure connaissance de leur secteur d’activité’’, selon lui.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15