Accueil / ACTUALITES / Le recrutement de 1.800 policiers C’est la mort programmée des Asp

Le recrutement de 1.800 policiers C’est la mort programmée des Asp

Le recrutement de 10.000 Agents de sécurité de proximité pompeusement annoncé par le régime actuel, est la plus grosse erreur que le président Macky Sall a commise dans le système sécuritaire national. En effet, tous les experts  en sécurité, sont unanimes sur l’impertinence de ce corps pour régler la question de l’insécurité dans ce pays. Pour réparer cette grosse bourde, l’Etat annonce le recrutement massif de policiers.

 

Ils seront 1.800 éléments  dans les rangs de la Police rien qu’en 2016, du jamais vu. Mais derrière cette annonce se cache un coup. En réalité, les Agents de sécurité  de proximité, recrutés depuis 2013, pour lutter contre l’insécurité, ne font pas l’affaire. D’ailleurs les contrats qui devaient être renouvelés depuis le 5 août dernier dorment toujours dans les tiroirs. Les experts militaires ont conseillé au président de la République de miser  plutôt sur la Gendarmerie et la Police que d’espérer sur les Asp qui n’ont pas une bonne formation militaire. Seule la direction de cette agence, qui est en train de prêcher dans le vide avec une communication à outrance pour sauver la boîte de la dissolution.  Mais en réalité rien ne bouge pour échapper à la guillotine Mackiste.

Raison pour laquelle la plupart de ceux qui ont été affectés dans les commissariats, préfectures  et postes de Police ne servent en réalité le plus souvent que de plantons. La mission de lutte contre l’insécurité dans les quartiers n’est plus en vigueur, puisque ces pauvres jeunes ne détiennent pas d’armes automatiques. Un autre retournement de veste,  un lot est versé dans le gardiennage des hôpitaux et certains édifices publics. Ensuite la plupart des éléments de l’Asp, ne sont plus motivés, d’autres ont démissionné du fait de leurs salaires misérables. Et d’autres pour joindre les deux bouts se sont livrés dans les activités illicites. On se rappelle bien de l’affaire de Fatick. Apres avoir analysé tous ces facteurs, le chef suprême des forces armées compte augmenter les effectifs de la Gendarmerie et de la Police avant 2017.

Ibrahima Khalil DIEME

À voir aussi

Deux psychologues du programme de torture de la CIA évitent un procès

James Mitchell et Bruce Jessen, deux psychologues recrutés par la CIA pour concevoir et aider …

Ejecté du capital de la Bnde : Yérim Sow revendique 12 milliards contre les 5 milliards de l’Etat

Le richissime Yérim Sow dérangerait-il l’Etat du Sénégal ? Une interrogation qui mérite une profonde  réflexion. …