23 septembre, 2014
Accueil » MADAME » Le régime parfait fait fondre les kilos et rend le cœur  »léger »
Le régime parfait fait fondre les kilos et rend le cœur  »léger »

Le régime parfait fait fondre les kilos et rend le cœur  »léger »

Beaucoup de personnes désirent perdre du poids. Elles se battent contre le 3 ou 5 voire même les 10 ou 20 kilos en trop qui rendent littéralement la vie lourde à supporter.
La devise est la suivante: modération et non renonciation; planifier à long terme, et ne pas suivre un régime traumatique; et: pratiquer l’activité physique pour atteindre le poids idéal pas après pas!
Les régimes ne manquent pas

Même si les kilos en trop ne sont pas visibles à tous, ce qui compte c’est le malaise que l’individu ressent. C’est ainsi qu’on essaie un peu tout, du régime aux ananas, contenant des enzymes qui devraient brûler les calories, en passant par le régime aux melons qui contiennent des calories négatives, au régime à base de jus, après lequel on se sent souvent faible et de mauvaise humeur, mais pas vraiment plus mince.

Pourquoi est-ce que tout cela ne porte aucun résultat à long terme?

Par ce que les régimes sont limités dans le temps et que le poids n’est perdu que temporairement. Les anciennes habitudes reviennent, et avec elles les kilos, le plus souvent accompagnés de quelques kilos en plus (le tristement célèbre effet yo-yo).

Ce n’est pas une question de « Good food – bad food », mais d’équilibre. Les nutritionnistes sont bombardés de questions par leurs amis et connaissances sur ce qu’on peut ou qu’on doit manger pour perdre enfin du poids. Il doit sûrement y avoir une méthode qui fonctionne bien. On cherche des règles, des interdictions et permissions claires, « Good food » et « Bad food », comme les « Good guys » et les « Bad guys » du film. Mais dans la réalité, tout est un peu plus compliqué. Comme il n’y a pas que le noir et le blanc, ainsi chaque denrée a sa place dans la nutrition.

C’est clair, cela rend méfiant. Comment perdre du poids tout en mangeant du chocolat? La renonciation fait pourtant partie des régimes! Mais qui serait prêt à renoncer toute une vie? La seule chose qui peut durer toute une vie, c’est un équilibre sain. Mettre également des légumes dans son assiette, manger des fruits et boire beaucoup. Un équilibre entre le plaisir et la raison. Si seul le plaisir est déterminant, il devient un mode de vie, la tablette de chocolat devient une habitude, même peut-être une dépendance ; ce qui est sûr, c’est qu’elle ne sera plus le plaisir qu’elle était au début. Par contre, si seule la raison décide, la frustration ne manquera pas.

Deux règles alimentaires: modération et persévérance

Le facteur le plus important est: modifier l’alimentation, c’est à dire passer à une alimentation pauvre en cholestérol avec autant d’acides gras insaturés que possible. Ils sont présents dans les huiles végétales, telles que l’huile d’olive, de colza, de tournesol, de chardon et de soja.

La première règle alimentaire est donc: aucune denrée n’est interdite. Cependant, il y a des aliments pour lesquels il faut user de modération p. ex.:

1 – La viande et la charcuterie (contiennent des matières grasses cachées)

2 – Les produits finis

3 – Le lait entier et ses produits (crème, glace, yogourt, fromage riche en matières grasses etc.)

4 – Attention aux matières grasses cachées dans les pâtisseries et les douceurs

5 – Œufs, fruits de mer, abats

6 – Chocolat, sucre

7 – Tout ce qui est grillé, rôti et frit dans l’huile

Il y a aussi des aliments avec lesquels nous pouvons être généreux:

1- Les huiles végétales et leurs produits (voir plus haut)

2 – Le poisson (saumon, maquereau, sardines)

3 – Les céréales, céréales complètes, pommes de terre, riz, fruits, légumes, légumineuses

4 – Peu de vin rouge

5 – Ce qui est grillé, poché et étuvé

6 – Sur le marché des denrées alimentaires, il existe déjà des aliments pauvres en graisses et dont la structure en acides gras est optimisée (= pauvres en cholestérol).

La seconde règle alimentaire est: la nutrition ne doit pas être modifiée pour peu de temps, mais à vie, et devenir une habitude. Cela n’a rien d’extraordinaire et les fanatiques de régimes pensent souvent que les nutritionnistes n’y comprennent rien ; ils cherchent alors des régimes efficaces dans les magazines féminins. Et pourtant c’est vraiment cela: tous ceux qui annoncent une nouvelle sensation nutritionnelle sont des menteurs. Le régime miracle n’existe pas.

Petites modifications – grand effet

Les petites modifications des habitudes qui durent toute une vie, c’est un succès accru, ou moins de kilos.

1 – Monter les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur

2 – Pédaler au lieu de prendre l’automobile

3 – Du lait dans le café au lieu de la crème

4 – Boire du thé après le repas au lieu de grignoter des friandises.

Au départ, un petit pas suffit. En effet, même le plus long voyage commence avec le premier pas, comme tout le monde le sait. Le chemin sera long certes, mais l’objectif sera atteint – et le poids idéal maintenu.

De nouvelles habitudes de nutrition et d’exercice

Comme cela a déjà été dit, le régime miracle n’existe malheureusement pas. S’il existait, il n’y aurait plus besoin d’inventer d’autres régimes. Néanmoins, le régime parfait existe: modifier les petites habitudes, lentement mais de manière cohérente, pas à pas, et pour toujours. Vous avez donc raison lorsque vous dites que cela n’est pas un régime, car c’est une forme d’alimentation. Le mot anglais « diet », qu’on pourrait confondre avec « diète, donc abstention d’aliments », se traduit en fait « régime alimentaire ».

Mediscope