Accueil / Education / Le Saes annonce une série d’actions et dégage sa responsabilité par rapport à des ‘’perturbations’’ futures

Le Saes annonce une série d’actions et dégage sa responsabilité par rapport à des ‘’perturbations’’ futures

Le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES) a annoncé ce week-end une série d’actions et prévient qu’il ne sera pas tenu pour ‘’responsable’’ des perturbations qui « pourraient survenir dans les universités publiques sénégalaises ».

Le SAES dont la Conférence nationale s’est réunie samedi à Ziguinchor demande à ses militants de refuser de « voter des budgets non sincères et non véridiques, (de ne pas assurer) de charge horaire en L1 et l’arrêt des cours magistraux et de l’encadrement par les enseignants de rang B à l’UCAD ».

La Conférence nationale des sections réunit le Bureau national et tous les bureaux de Section de l’ensemble des Campus universitaires du Sénégal.

Dans un communiqué reçu à l’APS, le syndicat fait état d’une situation ’’extrêmement préoccupante’’ dans les universités dont « la plus dramatique est le retard récurrent et systématique du paiement des salaires’’.

A cela s’ajoute « l’incompréhensible non-respect des délais d’exécution du protocole d’accord du 16 mars 2015 ».

Le SAES ’’prend à témoin l’opinion internationale et nationale, notamment la représentation nationale à travers les 6 députés garants desdits accords, tout en précisant qu’il ne sera pas responsable des graves perturbations qui pourraient survenir dans les universités publiques sénégalaises’’.

Le syndicat précise que son préavis en cours de validité expirera le 31 décembre et qu’il en déposera un nouveau dès le lundi 4 janvier 2016.

À voir aussi

Enseignement supérieur  : vers un accord-cadre entre Dakar et Conakry

Le Sénégal et la Guinée vont mettre en place un accord-cadre de partenariat pour que …

« Les greves cycliques des enseignants cachent d’autres crises »

Pour donner son appréciation de la situation actuelle de l’éducation nationale marquée par des grèves …