Accueil / ACTUALITES / Le schéma de Wade pour éviter l’implosion du Pds Macky à l’Assemblée nationale et Pape Diop ministre d’Etat

Le schéma de Wade pour éviter l’implosion du Pds Macky à l’Assemblée nationale et Pape Diop ministre d’Etat

En pleine campagne pour les législatives du 03 juin prochain, le président de la République déroule sa feuille de route pour son quinquennat. Selon certains de ses proches, il aurait décidé de déménager le Premier ministre vers le perchoir de l’Assemblée nationale. Quant à Pape Diop, il pourrait se retrouver à ses côtés au palais, comme ministre d’Etat.
Après avoir conduit le camp du président de la République à la victoire lors de la présidentielle du 25 février dernier et sans doute aux prochaines législatives, Macky Sall va se positionner comme un homme incontournable dans l’appareil de l’Et et au sein du Pds.

Source : L’Observateur
Me Wade en est convaincu et pour éviter d’apparaître comme un «mangeur de ses seconds» (de Fara Ndiaye à Idrissa Seck, en passant par Serigne Diop et Ousmane Ngom, tous les alter ego de Wade sont passés à la trappe) et empêcher l’implosion de sa formation, il s’apprêterait à trouver une nouvelle planque à son Premier ministre. «Nul doute que Macky restera au maximum à son poste six mois après les législatives», confient des sources proches du palais de l’avenue Léopold Sédar Senghor. Ces dernières affirment qu’après les élections, il y aura un léger réaménagement gouvernemental, avant le grand remaniement prévu après les vacances. Nos sources relaient également les «confidences» de Wade qui aurait manifesté son intention de confier la station de la présidence de l’Assemblée nationale à Macky Sall. Une éventualité que réfute un proche conseiller de ce dernier. Qui pense que son mentor a actuellement une seule préoccupation : «faire voter le maximum de Sénégalais et assurer une majorité confortable à la coalition Sopi». Il s’insurge contre des «spéculations dont le but est de semer le doute dans les rangs du Pds». Quid de l’avenir de Pape Diop ? Nos interlocuteurs croient savoir qu’il pourrait se retrouver à la Présidence de la République comme ministre d’Etat. Mais sur cette question, les proches de l’édile de la capitale se montrent prudents. Le député Moussa Sy qui se trouve être son adjoint à la mairie de Dakar dit ne jamais avoir entendu parler d’un tel scénario. Il nous donne rendez-vous après le scrutin législatif pour, dit-il, édifier les Sénégalais sur les véritables intentions du président de la République.


À voir aussi

IMF sur la grève du Syjust: «Les ponctions sur les salaires, c’est la loi»

Venu présider, hier, l’ouverture de l’atelier de restitution sur la collecte des statistiques pour l’année …

Touba: Un Malade mental tué

Un véhicule a violemment heurté un malade mental sur la route Dahra-Touba. Le déficient mental est …