macky-et-karim-wade

“Le Sénégal n’irait nulle part avec ses Elus politiques et Marabouts politiciens”, par Ousmane Drame (NYC USA)

C’est une honte, une tristesse de voir des enfants  circulant les  rues des grandes villes,  pieds nus cherchant une poignée de nourriture au moment où Karim quitte le pays avec l’argent du contribuable sénégalais. Je vois très mal la libération de Karim Wade et d’autres criminels ; ce qui est plus  frustrant et décourageant les vrais détourneurs des caisses de l’Etat circulent librement ils n’ont rien en craindre jamais devant un juge avec le haut espoir de reconquérir le pouvoir.

L’argent dérobé par ces criminels financiers pourrait repêcher les enfants de la rue, ceux des prisons, l’université et la formation professionnelle. Le Président Macky Sall traque maintenant ces touts petits enfants défavorisés juste pour un moment  mais  très bientôt, ils reviendront des que  l’affaire Karim Wade sera à l’oubli. Dans ce régime qui nous dirige, le ministre de la justice  ne dit pas la vérité sur le cas  Karim qui est sous la protection d’un monopole étranger. C’est une honte de tromper le peuple sénégalais qui depuis l’indépendance succombe à cause de mauvaises politiques et mensonges politiciens.

Au Sénégal, la mafia politicienne  en complicité avec des marabouts politiciens et de faux hommes d’affaires continuent de ruiner  les caisses de la république. La corruption et le détournement sont devenus une activité normale,  bien intégrés  dans la culture de vie  de notre pays. Tous les moyens sont bons pour gagner de l’argent.

Une grande question est où seront mis la plupart des  enfants une fois qu’ils auront été appréhendés ?

On parle de centres d’accueil qui vont être construits… Tout ceci démontre une certaine précipitation alors que le phénomène subsiste depuis toujours sans que de véritables réflexions ne soient suscitées chez les acteurs de la vie politique, religieuse et sociale du Sénégal !

Pourquoi donc se lever un beau jour et prendre une mesure sur un phénomène aussi complexe que la problématique de ces malheureux enfants ?

Nous pensons que ce ne serait pas une «prison » car des enfants emprisonnés est  un autre scandale comme ceux de la rue. De tous petits  entassés dans des prisons sans aucune réhabilitation ou éducation.  Ces enfants  doivent être immédiatement « libérés » comme Thione Seck trafiquant de faux billets de banque ;  Yerim Seck violeur ;  Taïb  Socé pris la main dans le sac ;  Bethio Thioune complice de double meurtre ; les membres du PDS cités par la CREI, tous des détourneurs des biens du public…

Jamais sur terre les intellectuels politiciens ne bâtiront le Sénégal comme un pays de référence ou émergent si le système reste le même c’est-à-dire un État dirigé par des tricheurs. Au Sénégal, un an dans un ministère suffit pour récolter son milliard ! Voilà pourquoi l’université manque de professeurs. Ils veulent tous entrer dans la politique pour se faire fortune.

C’est au Sénégal que nous trouvons des Imams, Marabouts qui se régalent avec du « ribat » ; l’argent sale. Les élus locaux contrôlent  le « Khoudba » dans plusieurs mosquées de quartiers… C’est  vraiment triste pour un pays qui se réclame un pays de sincères croyants…

Le président est au  même pied d’égalité avec Karim Wade ; tous sont nourris par le trésor public.  Sans l’argent du trésor public, Macky Sall ne serait jamais à la tête  de la nation sénégalaise.  Sa femme, son frère sont tous devenus des milliardaires  grâce à l’argent de la république ; C’est ridicule et rigolant de voir  Aliou Sall le petit journaliste devenir subitement pétrolier.

Le politicien sénégalais  ignore  véritablement le sens  d’une république  et les valeurs que celle-ci sous-tendent.  Pour lui, le  pouvoir  n’est  rien d’autre qu’un moyen pour faire fortune. Pendant ce temps, les jeunes ont perdu espoir, leur finale  objectif  est de quitter le pays par tout moyen pour une immigration clandestine ou sans destination.  Ils prennent des risques dans des navires artisanaux pour la traversée de l’atlantique ; ils périssent en grands nombre les requins et les poissons se nourrissant de leur chair.

Ce pays n’ira nulle part, il nous faudrait une révolution populaire, politique et scientifique  pour vraiment pouvoir sauver notre Sénégal. Idrissa Seck malgré ses personnalités multiformes, il a eu raison sur l’incapacité du Président de la république. Cet arriviste in’a plus rien à perdre,  il est déjà milliardaire  pour le reste de sa vie.

L’Allah (SWT) nous enseigne : Al Baqarah -11. Et quand on leur dit : « Ne semez pas la corruption sur la terre », ils disent : « Au contraire nous ne sommes que des réformateurs ! »

SOURATE 4 AN-NISA? (LES FEMMES) 5. Et ne confiez pas aux incapables vos biens dont Allah a fait votre subsistance.

Prêt pour la révolution des Mentalité et la Refondation Nationale.

Prêt pour le retour du de la République au peuple sénégalais.

Prêt pour l’unité fédérale et révolutionnaire des états d’Afrique.

Ousmane Drame NYC USA.

waaxdeeg@hotmail.com

Voir aussi

585_sabar-drums-1

PARTIE D’HISTOIRE Aux origines du tam-tam au Sénégal

 Le tam-tam fait partie de l’arsenal instrumental sénégalais. Alors une question nous vient à l’esprit : …