Accueil / ACTUALITES / Le Sénégal sans pluie, Farba Senghor lance l’opération ‘pluies artificielles’

Le Sénégal sans pluie, Farba Senghor lance l’opération ‘pluies artificielles’

Le dispositif aérien et terrestre pour une bonne campagne des pluies provoquées de 2007 est déjà en place. Le ministre des Transports terrestres et des Transports aériens a pu s’en rendre compte hier surtout après avoir survolé les dix sites générateurs installés un peu partout à travers le pays et les centres secondaires de Linguère et de Koungheul.

Source : Walfadjri
Le ministre des Transports terrestres et des Transports aériens, Farba Senghor, a procédé hier au lancement des opérations de pluies provoquées pour l’année 2007. Une initiative du chef de l’Etat dénommée ‘Bawaan’ afin d’accroître le potentiel pluviométrique par ensemencement des nuages. La cérémonie s’est déroulée hier à la Direction de la météorologie nationale en présence du directeur de la météo, Matar Ndiaye, et des autorités de l’aviation civile. Selon Farba Senghor, cette phase opérationnelle de ‘Bawaan’ a deux composantes principales : la science et la technologie d’augmentation des pluies et la réalisation des bassins de rétention. Le ministre des Transports terrestres et des Transports aériens a souligné que la phase expérimentale du programme qui intéresse la zone sylvo-pastorale et le bassin arachide, pour l’importance de leur potentiel agro-alimentaire et leur vulnérabilité aux risques pluviométriques, durera environ cinq ans. Selon Farba Senghor, une évaluation objective sera réalisée au terme de cette période pour en déterminer les bénéfices socio-économiques.

En compagnie des membres du comité national de pilotage des pluies provoquées, composé de Sénégalais et de Marocains, le ministre Farba Senghor a effectué hier un vol à bord d’un des appareils du programme pour survoler les dix sites générateurs installés un peu partout à travers le pays et les centres secondaires de Linguère et de Koungheul. Selon Matar Ndiaye, le dispositif aérien et terrestre pour une bonne campagne des pluies provoquées de 2007 est déjà mis en place. Avec la coopération marocaine qui apporte son expertise dans ces opérations, deux avions participent aux opérations d’ensemencement. Il s’agit d’un Alpha Jet et d’un King Air. Pour l’heure, note le directeur de la Météorologie nationale, ‘nous attendons les opportunités d’avoir des nuages ensemençables. En effet, on n’asperge pas tous les nuages. Seuls ceux qui ont une certaine teneur en quantité d’eau sont ciblés’, signale Matar Ndiaye, ajoutant qu’il faut que toutes les conditions soient réunies et ‘on est en train de voir la situation synoptique en effectuant un survol de l’ensemble’.

L’initiative des pluies provoquées ‘Bawaan’ a été lancée en 2003. Les opérations effectuées en 2005 et 2006 montrent une situation normale à excédentaire, révèle Matar Ndiaye. Pour l’année 2007, le directeur de la Météorologie nationale se montre optimiste quant aux résultats attendus.

Interpellé sur le fait que certains estiment que ces opérations de pluies provoquées n’ont aucune validité scientifique, Matar Ndiaye rétorque : ‘C’est au bout de cinq ans que nous comptons évaluer la validité scientifique du programme. Pour l’heure, nous fonctionnons à partir d’observations, de constats et de comparaisons. Et même si une évaluation scientifique objective n’est pas encore faite, des améliorations en quantité de pluies ont été notées du fait des interventions de Bawaan. Et les bénéfices socio-économiques sont visibles’.


À voir aussi

Go: la cicatrice de ‘’Tarik Karem’’

Dans l’affaire Tariq Ramadan, accusé de viol sur deux femmes, normalement ce n’est pas d’une …

Le communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 21 février 2018

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 21 février à 11 …