POLITIQUE

« LE SÉNÉGAL SOUS MACKY SALL. DE LA VISION À L’AMBITION.  LES RÉALISATIONS À MI-MANDAT » Le Livre des grandes révélations

  • Date: 23 novembre 2015

 Ce samedi, le King Fahd a vibré aux rythmes des louanges et réalisations du président de la République, Macky Sall. Que de  rêves et de promesses, le tout consigné dans un ouvrage. Pas un brulot, cette fois-ci, mais un hymne à l’espoir pour la poignée de sympathisants venus encourager le ministre écrivain, Latif Coulibaly, qui vante les  réalisations sous Macky Sall. De grandes révélations et des infos en béton. Malgré son agenda hyper chargé, le Chef du gouvernement a tenu à rehausser de sa présence l’évènement.

Le livre s’échange à 15.000 francs Cfa. Pas de dérogation. Il esquisse, selon les différents intervenants, les contours du Plan Sénégal émergent (Pse). C’était  au cours d’un difficile exercice de restitution, pour l’auteur qui ne s’est contenté que de remerciements. Les différents chefs de départements ministériels ont tous presque fondu de plaisir comme des chérubins devant une bonne pêche melba. Le King Fahd a vibré, ce samedi, devant le chef du gouvernement, avec un agenda hyper chargé. C’est au cours de cette cérémonie que l’on a appris la nomination de Djibo Leyti Kâ comme ministre d’État. Et l’homme était là, tout heureux, d’apprendre ses nouvelles fonctions.  Pour le Premier ministre, cet « ouvrage est écrit à mi mandat et il faut en écrire un autre en fin de premier mandat », dira-t-il optimiste. Selon Mouhamed Dione, « l’auteur vise à contribuer à la communication du gouvernement.  Latif Coulibaly est un militant acharné pour le développement du Sénégal, un avocat de la bonne gouvernance ». C’est après son départ que les révélations ont été croustillantes. Selon le Dr Abdoulaye Seck, ministre de l’Agriculture, qui a baptisé le riz local « moss doli », les rendements sont prometteurs en ce qui concerne cet or blanc. Ainsi, ce « passionné de l’agriculture » souligne que « l’arachide est en renaissance et s’est imposé sur le marché chinois, devant plus de sept pays concurrents ».

Prenant la parole, Mankeur Ndiaye, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de  l’extérieur, a tout de suite revendiqué l’amitié qui le lie à Latif Coulibaly. « J’ai contribué à la lutte pour l’alternance dans la discrétion », lance-t-il tout de go. Selon lui, « le livre revient sur la gouvernance diplomatique, avec de nouveaux contours. Aujourd’hui, sous Macky Sall, les diplomates ont le même traitement salarial quelle que soit la zone où l’on se trouve ». Avant d’annoncer avec fermeté que « toutes les demandes d’affectation à Bamako sont rejetées ». Il se trouve que ces personnes accréditées, à New York, demandent des mutations et  préfèrent ces destinations africaines qui du temps de Djibo Leyti Kâ, socialiste, étaient des « sanctions ». Prenant à témoin, le nouveau ministre d’État. Pour          Mankeur Ndiaye, Macky Sall, nouveau porte-parole de l’Afrique, a opté « pour une diplomatie économique ». Des diplomates qui ne seront pas dans leurs bureaux pour signer des paraphers, mais sur le terrain, pour des opportunités. Et ils seront notés.  « Tous les livres de Latif Coulibaly sont passés entre mes mains », avoue le conseiller culturel du chef de l’État. Des livres tels « des bébés bien parfumés ». Il les a tous parcourus, des « sanglots de l’espoir jusqu’au dernier ». Selon Hamidou Dia, Latif incarne les trois C ! Combat, courage, conviction. Un homme de principe, au service « des hommes et des bonnes causes ». Et de lancer ce nouveau slogan ; « Rewmi Macky woul ».

Les autres intervenants comme Thierno Alassane Sall ont plongé l’assistance dans un Sénégal paradisiaque. Pour le ministre de l’Énergie qui a reconnu la fragilité du réseau de distribution comme « le câble fragile du Méridien Président », 50 Mégawatts sont disponibles. Il soutient que trois importantes découvertes ont été faites, en ce qui concerne le pétrole. Il a aussi annoncé ces patrouilles navales et ces vols d’hélicoptères pour la recherche. En outre, Thierno Alassane Sall souligne que le vœu pieux est « d’amener l’électricité dans les champs, comme dans les différentes vallées du Sénégal ». Une sorte de Sillicon Valley. Pour que les paysans sénégalais soient moins dépendants.  Quant à Latif Coulibaly, l’émotion était à son comble. Juste des remerciements à ses proches et une mention spéciale au chef du gouvernement. « Un Homme d’une générosité exemplaire, avec ces qualités comme « Dayo, Sago, Tey a teek », dira-t-il.

Ndèye DIAW

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15