Livre- « Le Sénégal sous Macky Sall. De la vision à l’ambition. Les réalisations à mi-mandat », présenté au public

​REWMI.COM- Abdoulatif Coulibaly à présenté ce samedi son dernier livre « Le Sénégal sous Macky Sall. De la vision à l’ambition. Les réalisations à mi-mandat », édité par Harmattan Sénégal. La cérémonie de présentation, présidée par le Premier ministre Mouhammad Boun Abdallah Dionne avait comme cadre l’hôtel King Fahd Palace, en présence de plusieurs personnalités politiques, des membres du gouvernement mais aussi d’amis et proches de M Coulibaly.
Pendant trois heures, le public venu très nombreux à assisté aux témoignages poignants à l’endroit de l’auteur du livre.
 Le Premier ministre a accepté de présider ladite cérémonie « par devoir et par amitié « . Visiblement très satisfait du contenu de l’ouvrage de 401 pages, Il fera remarquer que chaque ligne de ce livre qui « décrit une séquence temporelle » présente « un intérêt pour la compréhension de la vision du Chef de l’État ». L’oeuvre de Monsieur Abdoulatif Coulibaly, parle du travail du gouvernement. Ce qui fait dire au Premier ministre, que ce livre vise à contribuer à la communication du gouvernement. C’est d’ailleurs ce qui motive M Dionne à dire :  » un ouvrage écrit à mi mandat en appelle à l’écriture d’un autre en fin de premier mandat ».
Des membres du gouvernement présents dans la salle ont fait des témoignages sur l’auteur du livre non sans donner leur avis sur le contenu. C’est ainsi que, tour à tour, Messieurs Abdoulaye Seck, Mankeur Ndiaye et Thierno Alassane Sall respectivement ministres de l’Agriculture, des Affaires étrangères et de l’Energie, ont confirmé tout ce qui est dit dans le livre concernant leurs départements respectifs. Si l’ont en croit le patron de la diplomatie sénégalaise, l’auteur du livre n’a parlé que des faits.  » rien n’est inventé dans ce livre, tout est vrai, tout est concret, tout est palpable ».
Visiblement ému, le ministre, secrétaire général du gouvernement a expliqué la sortie de ce livre par le fait que, quant il était porte-parole du gouvernement, il y a certaines choses qu’il n’avait pas dites; alors il les a mises dans le livre. Il a précisé par la même occasion, n’avoir pas écrit sur Macky Sall. Mais il s’est empressé de dire :  » dire ce que la personne à fait revient à parler de la personne ».
REWMI.COM

Voir aussi

La folie de Jammeh se confirme

Le 5 avril 1887, dans une lette historique, John Emmerich Dalberg assène à Bishop Mandel …