Accueil / ECONOMIE / LE SÉNÉGAL VEUT FAIRE DU SECTEUR PRIVÉ UNE SOURCE DE RICHESSES ET D’EMPLOIS (MINISTRE)

LE SÉNÉGAL VEUT FAIRE DU SECTEUR PRIVÉ UNE SOURCE DE RICHESSES ET D’EMPLOIS (MINISTRE)

Le Sénégal a, dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE), choisi de faire du secteur privé le moteur de la création de richesses et le principal vecteur d’emplois’’, a indiqué samedi à Dakar le ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, Mamadou Tall.

 ‘’Dans le cadre de la mobilisation des acteurs nationaux et internationaux autour du PSE, nous avons pris l’option de faire du secteur privé le moteur de la création de richesses et le principal vecteur d’emplois’’ a-t-il indiqué, à l’ouverture du Forum des affaires Sénégal-Chine.
 Selon lui, ‘’environ 60% des projets contenus dans la phase prioritaire, d’un montant de 12.000 milliards CFA, devront être financés par le secteur privé’’.

‘’Cela rend d’autant plus pertinent l’organisation de ce forum, le Sénégal étant ouvert aux opérateurs économiques internationaux pour boucler les financements requis, en vue d’une réalisation efficiente des projets’’ a-t-il soutenu.

 
Il a en outre exprimé la reconnaissance du Sénégal à l’endroit du peuple chinois et de son secteur privé, en particulier pour l’intérêt ‘’sans cesse grandissant » que ce dernier « porte à notre pays’’.
‘’Cet intérêt est sans conteste le reflet d’une confiance réciproque entre deux peuples qui partagent les mêmes idéaux de développement inclusif et durable ainsi que des valeurs d’humanisme et de justice sociale’’, a ajouté Mamadou Talla.
‘’Le Sénégal a été cité pour sa stabilité politique depuis les indépendances. Cela fait de lui une ouverture et une destination en Afrique de l’Ouest favorable à l’investissement’’ a, pour sa part, soutenu l’ambassadeur de Chine à Dakar, Zhang Xun.
Selon les organisateurs, plus de 120 entrepreneurs chinois prennent part aux travaux du forum qui dure une journée.

Share This:

À voir aussi

Plan Sénégal Emergent- la BAD honore son engagement à 120%

La Banque africaine de développement (BAD) a honoré son engagement pris lors du groupe consultatif …

faux billets de 10 000 FCFA en circulation- les clients otages des banques

impact.sn Dur d’être client des banques en ces temps où les «manipulations» sur l’existence de …