Accueil / ACTUALITES / Le Sytjust durcit le ton : Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice tempère

Le Sytjust durcit le ton : Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice tempère

Entre les travailleurs de la justice et le ministère de tutelle, on ne parle plus le même langage. Les premiers nommés ont durci le ton, menaçant d’aller en grève. Du côté du ministère de la Justice, on tempère en rappelant les acquis et les promesses.

Source : Walfadjri
Les revendications du Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) tournent essentiellement autour de la régularisation de la situation des vacataires, la revalorisation du statut du greffier et du greffier en chef, l’augmentation de l’indemnité de judicature, de l’indemnité de responsabilité et de l’indemnité de logement. Mais comme pour tempérer les ardeurs, suite aux déclarations d’Anne Cécile Coly, porte-parole du Sytjust et ses collègues, pour justifier leur préavis de grève, le Garde des Sceaux Cheikh Tidiane Sy tient à apporter quelques précisions. Ainsi, peut-on lire dans un communiqué qui nous est parvenu, que concernant les vacataires, ‘il convient d’abord de souligner qu’ils sont présents dans le ministère depuis une trentaine d’années au moins’. Le ministère de tutelle indique que c’est précisément à partir de 2004 que 46 d’entre eux ont été recrutés et que 58 autres le seront en 2007. En mars 2007, précise toujours le communiqué, le ministre a autorisé un recrutement supplémentaire de 30 vacataires. ‘Un tel effort traduit, à n’en pas douter, la volonté du gouvernement de solutionner cette question récurrente, de façon définitive’, commente la même source.

Par rapport au statut et au plan de carrière, les services du ministère de la Justice annoncent qu’un projet de révision du décret n°77-928 du 27 octobre 1997 est dans le circuit administratif. Ce texte, selon le communiqué du ministère de la Justice, prévoit la hiérarchie A1 pour le nouveau corps des administrateurs des services judiciaires, la hiérarchie A3 pour les greffiers en chef, la hiérarchie B2 pour les greffiers et interprètes judicaires etc. ‘Au surplus, un projet de décret modifiant le décret 95-20 du 06 janvier 1995 portant création et organisation du Centre de formation judiciaire est en voie de finalisation. Il vise à prendre en charge les besoins de formation du personnel judiciaire toutes catégories confondues’.

Sur les fonds communs, les services de Cheikh Tidiane Sy rassurent que l’ensemble des textes les régissant est d’ores et déjà déposé auprès du secrétariat général du gouvernement ‘qui envisage prochainement de les soumettre au Comité technique pour étude finale’. De même, renseigne le ministère de la Justice, l’indemnité de responsabilité a connu une augmentation de l’ordre de 65 000 F pour les greffiers et de 40 000 F pour les greffiers en chef, depuis janvier 2007. Quant aux gendarmes, ‘il est de notoriété que le ministère de la Justice a toujours eu recours à eux, dans l’accomplissement de sa mission. En accord avec le Haut commandement de la gendarmerie, un programme de formation a été initié au profit desdits auxiliaires pour, en cas de nécessité, assurer la continuité du service public de la justice’.

Le Sytjust veut également, à travers son préavis de grève, dénoncer la rupture des négocations entamées avec le Garde des Sceaux, Cheikh Tidiane Sy. Sur ce dernier point également, les services du ministère rétorquent que ‘la disponibilité l’ouverture d’esprit et la volonté du dialogue du ministre d’Etat, ministre de la Justice ne sont plus à démontrer, vis-à-vis de l’ensemble des travailleurs du secteur et sur toutes les questions qui relèvent de sa compétence’.


À voir aussi

Droits de l’Homme : L’Onu épingle le Sénégal

Le Comité contre la torture des Nations-Unies (Un groupe de 10 experts indépendants qui surveillent …

Valse dans la magistrature

Remue-ménage au sein du Conseil supérieur de la magistrature. Cheikh Ndiaye Seck, qui était délégué …