Sans titre

Le terroriste Cheikh Ould Salek pisté à Ndar- La ville sous haute surveillance

Cheikh Ould Salek est l’homme le plus recherché au Sénégal. Il est surtout pisté dans la région Nord qui partage la même frontière avec la Mauritanie. D’aucun soutiennent qu’il est dans l’un des quartiers de la ville tricentenaire.

LA TRAQUE DÉMARRE DANS LE SOR

L’homme le plus recherché de la sous-région est sans nul doute, le terroriste Cheikh Ould Salek. Plusieurs sources informent qu’il serait hébergé dans la ville de Saint-Louis, ce qui serait probable vu la distance qui sépare la capitale du Nord où vivent des milliers de Maures venant de la Mauritanie et la République islamique. Cela est possible.  La ville tricentenaire est à quelques kilomètres de la République islamique de Mauritanie. Une frontière où le contrôle reste fragile. À cela, s’ajoutent les flux de migrants  très denses dans la région nord. L’autre raison qui laisse croire à la présence de Cheikh Ould Salek dans la ville de Mame Coumba Bang est certainement  la présence massive des forces de l’ordre dans la ville. Rien que les derniers 72h, des hommes bien encagoulés et des experts en criminologie, ont envahi la ville de Saint-Louis. « J’ai assisté à plusieurs  opérations dans un hôtel », nous indique notre source. Nos radars nous informent également  que plusieurs migrants venus de la Mauritanie séjournent depuis quelques jours dans des lieux jugés secrets pour des enquêtes sur la présence de Salek à Saint-Louis. Mieux, des dizaines de personnes, issues de la République islamique de Mauritanie ont été interpellées et placées en garde-à-vue, depuis dimanche dernier.

CHEIKH OULD SALEK, UN SALAFISTE DANGEREUX

Selon des sources mauritaniennes, il a été aperçu pour la dernière fois par ses codétenus et gardiens, jeudi dernier, dans la mi-journée, à la prison de Nouakchott. Cheikh Ould Salek est jugé très dangereux. L’homme avait tenté en 2011 d’assassiner le président mauritanien avant sa condamnation à la prison à vie. Ce n’est que dans la nuit du jeudi au vendredi dernier qu’il  s’est évadé de la prison centrale de Nouakchott.  Le prisonnier mauritanien  était condamné en 2011 pour acte terroriste après un attentat à la voiture piégée menée par l’organisation Al-Qaïda au Maghreb qui a revendiqué l’attaque.  Son évasion de la prison centrale de Nouakchott a semé la panique dans les pays frontaliers avec la Mauritanie surtout le Sénégal.  Pour l’instant, les raisons de son évasion demeurent inconnues.

PANIQUE À SAINT-LOUIS !

La ville de Saint-Louis est sur le qui-vive depuis l’évasion du terroriste Cheikh Ould Salek de  prison.   « Les autorités doivent communiquer sur l’affaire Salek », nous souffle un Saint-Louisien lors de notre reportage. « C’est une affaire sérieuse, il faut donc des mesures draconiennes pour mettre fin à cette cavale. Beaucoup disent qu’il est présentement dans la ville. Et, cela n’est pas facile à démentir car on a noté beaucoup de forces de l’ordre dans la ville de Saint-Louis.  Le Sénégal ne connait pas ces genres de situation », révèle un autre fils de la ville trouvé à la place Faidherbe de Saint-Louis. Nos sources nous révèlent que l’affaire Cheikh Ould Salek est la cause de plusieurs interpellations dans la ville. Depuis deux jours, des perquisitions sont menées dans certains quartiers de la ville de Saint-Louis. Les enquêteurs sont sur des pistes qu’ils comptent exploiter dans les heures ou jours à venir.

Ousseynou Diop

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Ousmane Sow Un Géant de l’Art s’éteint

Le monde des Arts est en deuil. Ousmane Sow est mort ! L’artiste aux mains ingénieuses …