Accueil / People / Léa Seydoux raconte comment Harvey Weinstein s’est jeté sur elle

Léa Seydoux raconte comment Harvey Weinstein s’est jeté sur elle

Après la publication d’une enquête dans le New York Times sur les comportements sexuellement scandaleux de Harvey Weinstein, les langues se délient à Hollywood. Le témoignage de Léa Seydoux vient maintenant s’ajouter à celui des autres actrices qui s’attaquent à ce monstre sacré du cinéma..

« Tout le monde savait ce que Harvey faisait et personne n’a rien fait » explique maintenant Léa Seydoux, dans une interview au Guardian. Apres Gwyneth Paltow,Angelina Jolie,Emma de Caunes,Asia Argento c’est au tour de l’actrice française de sortir du silence. Elle assure aujourd’hui « Il est incroyable qu’il ait pu agir comme ça pendant des décennies et garder sa carrière. C’est seulement possible parce qu’il a énormément de pouvoir ». Pour le démontrer, l’actrice de « Spectre » a raconté sa propre histoire.

Après avoir reçu les avances d’un réalisateur à seulement 25 ans, elle fait maintenant la critique de tout un systeme, en assurant : « Ce métier est basé sur l’apparence. Vous devez être désirable pour être aimée. Mais tous les désirs ne peuvent pas être assouvis, même si les hommes dans le milieu du cinéma croient le contraire ».

Sa rencontre avec Harvey Weinstein a eu lieu dans un hôtel. Léa Seydoux explique à son sujet : « J’ai tout de suite compris qui il était […] Il était charmant, drôle, intelligent, mais très dominant. Il me regardait comme si j’étais un morceau de viande. Il faisait comme s’il envisageait de me donner un rôle. Mais je savais que c’était des conneries. Je le savais, je pouvais le voir dans ses yeux. Il utilisait son pouvoir pour avoir des rapports sexuels ».

« Il s’est jeté sur moi »

Très insistant, le magnat l’avait alors convaincue de monter dans sa chambre pour prendre un verre. « C’était dur de dire non, il a tellement de pouvoir. Toutes les filles ont peur de lui » confie Léa Seydoux. Et d’ajouter : « C’est là qu’il a perdu le contrôle. Nous étions installés sur le canapé, et soudainement il s’est jeté sur moi et a essayé de m’embrasser. J’ai dû me défendre. Il est grand et gros, j’ai utilisé toute ma force pour lui résister. J’ai quitté sa chambre, j’étais dégoutée ».

Un témoignage qui s’ajoute au dossier à charge contre Harvey Weinstein, véritable machine à Oscars dont le reve americain vient de se transformer en cauchemar.

À voir aussi

LANSANA GAGNY SAKHO Homme de l’Année 2017

L’homme de l’année 2017 choisi par les Rédactions Rewmi, c’est Lassana Gagny Sakho, actuel Directeur …

LANSANA GAGNY SAKHO Un nom autochtone qui renvoie au sens des responsabilités

Un nom autochtone ! Une identité originale ! Une authenticité bien africaine qui renvoie, selon …