LEGISLATIVES 2017  Khalifa Sall prépare ses troupes et envisage une tournée nationale

Les choses commencent à bouger dans les rangs du parti socialiste (PS). En effet, le « mouvement And Dollel Khalifa », soutenu et financé à distance par Khalifa Sall, maire de Dakar, va se faire entendre aux prochaines élections législatives prévues en 2017. L’intéressé en question, a promis de descendre sur le terrain à travers des tournées politiques pour expliquer son programme de société.

 C »est clair comme l’eau de la roche, Khalifa Sall mise désormais  sur ses mouvements de soutien pour les prochaines échéances électorales, au cas où le Parti Socialiste lui fera barrage. Le mouvement And Dollel Khalifa Sall (Adk) a organisé son premier conseil national, rien que pour renforcer Khalifa Sall. Plus de 500 délégués venant des 45 départements du Sénégal et de la diaspora, ont participé à ce 1er Conseil national d’Adk. Tous les délégués n’ont pas hésité à  demander la candidature de Khalifa Sall à la prochaine présidentielle, d’autres sont pour une liste parallèle de ce mouvement au cas où la liste du PS ne sera pas dirigée par le patron de Dakar. Une information confirmée par Babacar Diop, le coordonnateur du mouvement, qui a fait  savoir au maire de Dakar, Khalifa Sall, que sa structure n’est plus dans la posture de se poser des questions sur la prochaine candidature ou pas de Khalifa. » nous sommes déjà en campagne et ensemble, nous allons relever les défis ».

Le maire de Dakar a salué  la démarche du mouvement Adk qui a été un précurseur des entités qui le soutiennent et demande une réorganisation pour faire face à toute attaque. « Aujourd’hui, nous devons structurer tous les mouvements de soutien en vue d’avoir des entités fortes », a-t-il averti. Aux différents responsables venus des autres régions du Sénégal, Khalifa Sall a fait savoir qu’il compte effectuer une tournée nationale.  » Vous rencontrez à Dakar n’est pas la meilleure manière de montrer mon engagement a vos côtés. Je viendrai chez vous vous voir et échanger », a dit le maire aux différents responsables. Au lendemain des élections locales de 2014, ils sont nombreux ceux qui demandent au maire de Dakar, Khalifa Sall, de s’affirmer en présentant sa liste aux prochaines législative de 2017. Pour l’heure, il est sous la pression de ses mouvements de soutien qui comptent, dans les prochains jours, déclarer sa candidature aux prochaines législatives.

Ibrahima Khalil DIEME  

Voir aussi

ASSEMBLEE NATIONALE La cinglante réplique de Moustapha Diakhaté à Abdoul Mbaye

Le président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yaakaar(BBY), Moustapha Diakhaté, n’a pas du tout …