Accueil / POLITIQUE / LEGISLATIVES 2017- L’APR/Grand Yoff investit Moussa Sané

LEGISLATIVES 2017- L’APR/Grand Yoff investit Moussa Sané

Toutes les associations des ressortissants de la Casamance se sont prononcées hier sur les élections législatives de juillet 2017. Elles comptent participer à ce rendez-vous et ont choisi Moussa Sané, membre fondateur de l’APR, comme leur candidat.

La communauté casamançaise, qui représente un fort électorat à Dakar, croit que ce sont souvent les bonnes stratégies qui font gagner une liste ou un candidat. Et pour gagner Dakar, il faut avoir la commune de Grand Yoff ou encore les Parcelles Assainies. Ces communes sont en majorité habitées par les ressortissants des régions du Sud. C’est que les associations des ressortissants de la Casamance à Dakar ont compris et ont décidé certes, de soutenir le Président de la République, mais aussi de présenter leur candidat. Ils ont porté leur choix sur Moussa Sané, un des membres fondateurs de l’APR. Pour Vieux Goudiaby, porte parole du jour, dans le souci de faire gagner la liste de Benno Bokk Yaakaar, il est nécessaire d’y investir les fils de la Casamance. « Nous sommes fatigués de jouer les seconds rôles dans le département de Dakar. Toutes les personnes qui ont été promues ont utilisé cette communauté pour se faire élir. C’est pour cela, cette année, pour des questions stratégiques, nous avons décidé de proposer au Président de la République un digne fils de la Casamance enfin de motiver nos parents qui ont souvent été leurrés », a-t-il fait savoir.

Moussa Sané, adjoint coordinateur de l’APR qu’il toujours servie sans jamais être servi, a d’abord précisé qu’il n’a pas déclaré sa candidature, mais qu’elle a été choisie par 7 associations et mouvements citoyens. « Les prochaines élections sont des échéances très sérieuses.  Pour les gagner, il faut, comme on le dit, des bonnes stratégies. Ma communauté représente plus de 70% de l’électorat de Dakar et si on investit un de nos camarades, cela peut jouer en faveur de la coalition présidentielle. Et aujourd’hui, ces 7 mouvements et associations ont porté leur choix sur ma modeste personne et c’est une demande légitime car la communauté pèse lourd dans le fichier de Dakar », a-t-il souligné au cours de la conférence de presse. Les présidents d’associations présents pendant cette conférence ont démenti l’information selon laquelle ils auraient rencontré le Premier ministre ou bien en cours de rencontrer le Président de la République. « Nous sommes assez organisés pour nous faire embarquer dans ces histoires d’audience par des gens qui n’ont rien à avoir avec la Casamance. Que le Premier ministre sache que ces gens ne sont pas mandatés par les ressortissants casamançais. Ces derniers sont partis voir le PM pour leur propre intérêt et non celui de la Casamance. »  C’est dans ce cadre que Moussa Sané et Cie ont pris les choses en main pur lancer un nouveau cadre et réorganiser leurs actions.

Ibrahima Khalil DIEME

Share This:

À voir aussi

COMMUNE DE KAMB Les conseillers municipaux à l’école de la gestion foncière

Dans le département de Linguère, pour une gestion efficiente du foncier dans sa commune, le …