Accueil / ACTUALITES / Législatives 2017- Plainte contre le Sénégal devant la Cedeao

Législatives 2017- Plainte contre le Sénégal devant la Cedeao

Y en a marre, Raddho et Amnesty vont assigner l’Etat Sénégal devant la haute Cour de justice de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Ils accusent l’Etat d’avoir privé de vote plus d’un million de citoyens sénégalais lors des élections législatives du 30 juillet.

Le mouvement Y en a marre et plusieurs autres organisations de défense de droit de l’Homme ont pris l’initiative d’engager une plainte contre l’Etat du Sénégal auprès de la Cour de justice de la CEDEAO. Au motif, selon ces derniers, pendant tout le processus des élections législatives du 30 juillet 2017, les citoyens sénégalais ont dénoncé la faillite de l’Etat du Sénégal dans sa mission de leur assurer le droit constitutionnel de vote, en leur garantissant l’obtention dans les délais de cartes d’identités biométriques. « Malheureusement, près d’1 million de citoyens se sont vus privés du droit de vote, soit pour non émission de leur carte d’identité, soit pour omission de leurs noms sur les listes », déplore le Mouvement Y’ en a marre, dans un document parcouru par nos soins. Ceci, enfonce t’il, malgré toutes les interpellations faites à l’autorité pour la prise de mesures fortes. Selon la même source, aucune excuse ni explication valable pouvant permettre de situer les responsabilités, n’ont été fournis par l’Etat. A noter que la plainte, selon ses initiateurs, sera lancée à Dakar, lors d’une conférence de presse prévue ce jeudi 17 août

Mouhamadou BA

À voir aussi

17e session des assises du MEDS- le Mouvement patronal va plancher sur les infrastructures

REWMI.COM- Le Mouvement des Entreprises du Sénégal – MEDS – organise demain jeudi, à l’hotel …

Réseau des enseignants de l’Apr : Macky Sall maintient Youssou Touré

Youssou Touré reste à la tête du Réseau des enseignants de l’Apr. Ce, malgré la …