Accueil / POLITIQUE / LEGISLATIVES 2017- Les prières des évêques attendues  pour des élections apaisées

LEGISLATIVES 2017- Les prières des évêques attendues  pour des élections apaisées

Le Ministre des Forces armées, Augustin Tine, conduisant la délégation  gouvernementale, a indiqué que pour les prochaines élections législatives, le chef de l’Etat invite les futurs protagonistes à la retenue,  à la modération dans les propos et les actes. Il s’exprimait lors de la cérémonie officielle de la 129ème édition du pèlerinage Marial de Popenguine. Pour lui, les prochaines échéances électorales appellent de la part de tous, une réelle implication citoyenne car il est vrai que l’Assemblée nationale est le siège de notre représentation nationale. C’est dans ce cas, s’adresse-t-il à l’endroit des évêques, « que le Chef de l’Etat sollicite vos prière pour un Sénégal de  paix, uni et prospère ».  Ainsi part sa voix, Macky Sall  réaffirme sa détermination et  sa  ferme volonté de poursuivre la modernisation du Sanctuaire de Popenguine dont les besoins en infrastructures ne cessent de croitre du fait de sa dimension spirituelle. Prenant la parole, Monseigneur Benjamin Ndiaye, Archevêque, soutient que les prochaines échéances électorales interpellent tous les fils de notre pays. Elles constituent un indicateur important de notre maturité démocratique.  « Je voudrais, en communion avec tous les croyants, élever ma prière vers Dieu pour des élections apaisées, transparentes et démocratiques », a fait savoir Mgr  Ndiaye.  Et de poursuivre : « Je salue les dispositions prises dans ce sens par les instances habilitées. J’en appelle à la responsabilité citoyenne de chacun pour que l’intérêt commun l’emporte au bénéfice des populations sénégalaises ».  Selon  l’Archevêque, l’organisation du pèlerinage marial  de Popenguine arrive chaque année au moment où les yeux du paysan et pasteur  sénégalais scrutent le ciel portant  l’espoir d’un hivernage pluvieux et fécond. Nous croyons fermement que Marie, la mère de l’espérance, est à coté de nous pour porter cet espoir et le présenter à Dieu pour notre pays. « Nous comptons plus que jamais sur elle (Marie) pour que le Tout puissant visite notre terre, l’abreuve, la comble de richesse. Que les galeries soient pleines de riz, que les prairies  se revêtent de troupeaux, que les plaines se couvrent de mil, de maïs, d’arachide, de haricot, entres autres », a-t-il soutenu.

Zachari  BADJI

À voir aussi

Parrainage : La Cour suprême se penche sur l’arrêté Aly Ngouille, ce jeudi

La Cour suprême Se penche sur l’arrêté Aly Ngouille portant sur le parrainage, ce jeudi. …

Mangara à l’Artp, Seydou Guèye au Coud

Selon les informations de L’Observateur, l’ancien ministre du Budget est pressenti à la direction générale …