Accueil / POLITIQUE / Législatives : Le PDS publie ses liste et met plusieurs ministres dedans

Législatives : Le PDS publie ses liste et met plusieurs ministres dedans

Les contours des listes nationale et départementales de la Coalition Sopi 2007 sont dessinés. L’option majeure a été de renvoyer les ministres à leurs bases. Une option née du boycott de l’opposition. Si les partis alliés sont bien servis, les souteneurs regroupés autour de la Cap 21 sont presque ignorés.

Source : Le Quotidien
Les listes de la Coalition Sopi 2007 des investitures pour les élections législatives du 3 juin prochain ont réservé quelques surprises. Le fait marquant dans la confection des députables est que presque tous les ministres issus des rangs du Parti démocratique sénégalais (Pds) ne figurent pas sur la liste nationale dessinée collectivement par Macky Sall, Abdoulaye Faye, Ousmane Masseck Ndiaye et Aliou Sow. Les seuls ministres inscrits sur la liste nationale sont Abdou Fall, Awa Diop et Joseph Ndong. Trois cas particuliers qui ont des explications. Le cas du ministre de la Santé relève d’une opération de sauvetage en sa faveur, en ce sens que son investiture sur la liste départementale de Thiès équivaudrait à une tentative d’annuler ses chances de siéger au Parlement, compte tenu de la raclée électorale subie par la coalition lors de la consultation présidentielle du 25 février 2007. Par contre, le choix de Joseph Ndong sur la nationale relève d’un souci de servir d’autres responsables de Mbour sur la liste départementale comme Khadim Tabet et Diégane Sène. Quant à Awa Diop, ministre délégué auprès du Premier ministre, elle est placée sur la quatrième position de la nationale en sa qualité de présidente du Mouvement national des femmes du Pds.

Outre ces trois personnes, Macky Sall a opté pour l’envoi de ses ministres dans leurs bases respectives. C’est le cas de Ousmane Masseck Ndiaye à Saint-Louis, Aliou Sow à Kaffrine, Issa Mbaye Samb et Thierno Lô pour contrer les velléités de Modou Diagne Fada dans le département de Kébémer. A cette liste, s’ajoutent Me Abdoulaye Babou à Mbacké, Omar Sarr à Dagana, Ziguinchor revenant à Abdoulaye Baldé et Georges Tendeng, tandis que Sada Ndiaye et Abdourahim Agne se doivent de relever le défi à Matam. De même, Djibo Kâ et Habib Sy trônent au sommet de la liste départementale de Linguère. Cette opération ne présente apparemment aucun risque pour les ministres, du fait du boycott des législatives par l’opposition dite significative. En effet, compte tenu de l’absence de compétiteurs politiques aguerris dans beaucoup de départements, les ministres investis dans leurs localités sont quasiment assurés de partir en balade électorale. C’est, d’ailleurs, souffle-t-on, en raison de la défection de l’opposition que ce schéma a été adopté par la coalition Sopi 2007. Car le saut des ministres dans les départements aurait été périlleux si l’opposition avait pris part à l’élection du 3 juin. Cette donne d’envergure a été un puissant motif, pour le secrétaire général national du Pds, Me Wade, et son adjoint, Macky Sall, de revoir la formule initialement adoptée. Par contre, même si le bataillon ministériel jouit d’un préjugé favorable pour gagner les départementales, certains revers ne sont pas à écarter du fait des contestations nées des investitures. D’ailleurs, nombre de localités ont déjà annoncé leur intention de ramer à contre-courant de l’investiture de certains responsables. Ainsi, le spectre de vote-sanction plane dans certains départements où des ministres et d’autres responsables investis sont contestés à la base. C’est le cas dans le département de Mbacké où une campagne pour faire perdre la liste la coalition Sopi est en gestation. Il est de même pour Diourbel où l’investiture de Aminata Tall est contestée. Les mêmes risques de vote-sanction planent aussi sur Dakar où des militants s’offusquent du choix de Farba Senghor pour le motif «qu’il ne pèse pas lourd». Quant à la base de Mbacké, elle ne digère pas les investitures de Ibrahima dit Iba Guèye et de Me Abdouaye Babou.

Autre caractéristique de la liste de la Coalition, c’est la minime représentation des alliés du Pds. En effet, la Cap 21 qui se présente comme la plus grande structure de soutien à Me Wade est presque laissée en rade. Avec un effectif de 45 partis, la Cap 21 ne compte que quatre investis sur les listes. Il s’agit de Iba Der Thiam, Abdoulatif Guèye, Mouhamadou Bamba Ndiaye et de Samba Diouldé Thiam placés respectivement à 7e, 15e, 19e et 33e place. Toutefois, d’autres alliés comme l’Union pour le renouveau démocratique (Urd) de Djibô Kâ et le Parti de la réforme (Pr) de Abdourahim Agne sont bien servis aussi bien sur la liste nationale que sur les départementales.

En outre, bien que la loi sur le respect de la parité dans la confection des listes pour les législatives ne soit pas obligatoire, la coalition Sopi 2007 a pris en compte les femmes dans l’investiture sur la liste nationale où un équilibre parfait a été obtenu.

Liste nationale de la Coalition Sopi 2007

Macky Sall

Aminata Sall

Abdoulaye Faye

Awa Diop

Tafsir Thioye

Emilie Diatta

Iba Der Thiam

Fatou Sow

Mamadou Lamine Thiam

Astou Kane Sall

Amadou Ciré Sall

Fatou Kayéré

Abdoulaye Dieng

Yatta Bâ

Abdoulatif Guèye

Fatou Youssouf Aïdara

Moussa Cissé

Marème Guèye Gassama

Mohamadou Bamba Ndiaye

Khadidiatou Sy

Ibra Diouf

Mame Bousso Samb

Modou Amar

Aïssa Mame Kane

Kalidou Dieng

Aminta Lô

Abdou Fall

Bakhao Diongue

Ibrahima Isidore Ezzan

Ami Diallo Diouf

Abdou Karim Kamara

Aïda Gaye

Samba Diouldé Thiam

Oumou Sarr

El H. Moustapha Diouf

Non communiqué

Joseph Ndong

Seynadou Wade

Alioune Souaré

Sokhna Ndiaye

Bamba Guirassi

Khadiatou Diédhiou

Gallo Ndiaye

Aminta Laobé Lô

Amadou Dia

Métou Bâ

Abdoulaye Diouf

Mariama Niang

Niakou Fall

Mariama Kébé

Lamine Sagna

Aminta Sokhna Thiam

Tombon Guèye

Ndathé Ndiaye Sarr

Malang Cissé

Astou Ciss

Amadou Diagne

Thiaba Seck

Moïse Diardiégou Sarr

Ababacar Cissé


À voir aussi

Pape Samba Mboup: « Mon problème, c’est Karim »

Pape Samb Mboup s’explique sur les raisons de son soutien à Macky Sall en perspective …

Sonko à Rebeuss

Ousmane Sonko a rendu visite, ce lundi, à Khalifa Sall, emprisonné dans le cadre de …