Accueil / POLITIQUE / LENDEMAIN DE CONDAMNATION DE KARIM Les libéraux de la banlieue crient victoire

LENDEMAIN DE CONDAMNATION DE KARIM Les libéraux de la banlieue crient victoire

 Les libéraux de Wakhinan Nimzath s’estiment déjà vainqueurs, en dépit de la condamnation de Karim Wade à 6 ans de prison et une amende de 138 milliards de nos francs. Ils promettent de ne pas relâcher la pression sur le pouvoir pour le faire libérer.

«Plusieurs activités vont être menées d’ici le 29 Mars prochain à travers les rues de Guèdiawaye», a déclaré le coordonnateur du mouvement «Karim Ci kanam». Les libéraux de la banlieue, en conférence de presse, ont condamné la condamnation de Karim, 24 heures après le verdict de la Créi. D’après eux, il y a un acharnement sur les leaders de l’opposition par les forces de l’ordre. Mais, selon le mouvement «Karim Ci Kanam», la condamnation de Karim est une victoire pour le parti démocratique sénégalais. «L’ancien ministre d’Etat dérange le régime actuel. Nous devons tous penser à l’émergence pour aller de l’avant. Le gouvernement en place n’est pas serein», explique son leader qui dit avoir déjà préparé ses valises et dit au revoir à toute sa famille, étant prêt à tout pour obtenir la libération de Karim qui est un détenu politique. Le combat de «Karim Ci Kanam», c’est de soutenir l’investiture de Wade-fils, pour les élections à venir.

Sada MBODJ

À voir aussi

Khalifa-Guirassy: Une alliance en vue

 L’ancien maire de Kédougou (2009-2014) a en effet rendu visite à ce dernier, à la …

Cour suprême: Khalifa jugé le 20 décembre

La Cour suprême a enrôlé l’affaire Khalifa Sall relative à la Caisse d’avance de la …