Accueil / ACTUALITES / Lenteurs dans la délivrance des passeports : Les Sénégalais résidant en Italie interpellent les autorités

Lenteurs dans la délivrance des passeports : Les Sénégalais résidant en Italie interpellent les autorités

Les émigrés sénégalais établis en Italie ont toutes les peines du monde pour se faire établir un passeport au niveau de l’ambassade. Et ils interpellent les autorités pour remédier aux lenteurs notées dans la délivrance de ce document de voyage indispensable pour l’obtention de la carte de séjour en Italie. Or les Sénégalais en situation irrégulière en Italie n’ayant pas de passeport ne pourront pas bénéficier de la loi de régularisation massive des immigrés que s’apprête à faire voter le gouvernement de centre-gauche de Romano Prodi.

Source : Walfadjri
Les émigrés sénégalais résidant en Italie et qui veulent renouveler leur passeport arrivé à expiration ne sont pas satisfaits, alors pas du tout. Si l’on en croit Mamadou Ndiaye, un de nos compatriotes établis dans ce pays d’Europe qui accueille la plus importante colonie sénégalaise à l’étranger, l’ambassade ne délivre les passeports qu’au compte-goutte, avec des délais tellement longs pouvant atteindre trois à six mois, voire plus. En effet, selon lui, la demande de passeport déposée en Italie peut y rester trois mois, avant d’être acheminée sur Dakar où elle fera trois autres mois avant que son propriétaire en prenne possession. Un temps que les sénégalais résidant au pays de Romano Prodi, qui ont besoin de circuler librement, trouvent tellement long. C’est pour cette raison qu’ils interpellent les autorités gouvernementales pour qu’elles remédient aux lenteurs notées dans la délivrance de ce document de voyage indispensable pour l’obtention de la carte de séjour en Italie.

‘ Nous voulons que les autorités nous aident à faire prévaloir notre droit à l’obtention de manière diligente d’un passeport’, implore Mamadou Ndiaye, non sans rappeler que la diaspora sénégalaise en Italie a voté massivement pour le président Wade le 25 février dernier. ‘Actuellement, nous avons de grosses difficultés pour renouveler nos passeports périmés au niveau de l’ambassade du Sénégal en Italie. Or quand quelqu’un n’a pas un passeport en validité, il ne peut pas récupèrer sa carte de séjour’, se plaint notre interlocuteur qui nous a contacté pour nous faire part des difficultés des ‘Modou-Modou’ d’Italie en ce concerne qui la délivrance des documents de voyage. Selon Mamadou Ndiaye qui vit en Italie depuis huit ans, c’est d’autant plus difficile de se faire délivrer un passeport que l’ambasssade du Sénégal à Rome qui recevait avant l’élection présidentielle de février 2007 jusqu’à 80 personnes par jour, ne prend plus que le même nombre de demandeurs de passeport pendant deux jours de la semaine, à savoir les lundi et jeudi. Qui plus est,le dépôt se fait sur rendez-vous. Notre interlocuteur qui a voulu prendre rendez-vous au niveau de la représentation diplomatique sénégalaise en Italie s’est vu signifier que ‘toutes les dates étaient prises jusqu’au mois d’août. Il ne reste que le mois de septembre’.

A ce rythme, Mamadou Ndiaye craint que les Sénégalais en situation irrégulière qui n’ont pas de passeport en règle, ne pourront pas bénéficier de la loi de régularisation massive des émigrés que s’apprête à faire voter le gouvernement de centre-gauche de Romano Prodi, président du Conseil italien. C’est d’ailleurs cette perspective de régularisation de leur situation qui est à l’origine du rush noté à l’ambassade du Sénégal à Rome qui est ainsi prise d’assaut par les Sénégalais qui cherchent à renouveler leur passeport. Mamadou Ndiaye révèle, au passage, que le rush des demandeurs de passeport est surtout le fait de l’afflux massif de Sénégalais qui ont rejoint l’Europe par les pirogues et qui ne veulent pour rien au monde rater les vagues de régularisation en perspective dans la péninsule sicilienne. Il attire l’attention des autorités sur des incidents qui peuvent arriver si l’on ne met pas fin aux lenteurs administratives dans la délivrance des documents de voyage.

Interrogée, la Direction des passeports et des titres de voyage promet un retour à la normale dans un court délai. ‘Souvent, c’est une seule personne qui a des difficultés et on a comme l’impression que cela ne bouge pas. Mais d’ici deux semaines, on aura tout terminé’, promet le commissaire Mamadou Boye, directeur des passeports et des titres de voyage. Selon lui, sa structure est en train de tout faire pour satisfaire les Sénégalais de l’extérieur, aussi bien ceux qui résident en Europe que dans les pays africains. ‘Il n’y a pas que les Sénégalais d’Italie, il y a aussi les autres qui sont dans les pays africains. Chaque jour, on fait 150 passeports pour les Sénégalais de l’étranger. Le week-end, on travaille uniquement pour les Sénégalais de l’extérieur et on fait 1 000 passeports pour eux’, nous informe le commissaire Boye.


À voir aussi

 Des étudiants Sénégalais remportent le Prix «Ericsson innovation Awards 2018 » 

Le 1er prix du concours annuel « Ericsson Innovation Awards 2018 » organisé en Suède a été …

Les 15 millions de Macky divisent le Stade Mbour

Le chef de l’État, qui recevait jeudi dernier les parents des victimes mbouroises (8 morts) …