Accueil / SANTE / La lèpre, une maladie faussement disparue Plus de 300 nouveaux cas en 2016

La lèpre, une maladie faussement disparue Plus de 300 nouveaux cas en 2016

La lèpre a refait surface au Sénégal. 332 nouveaux cas de cette maladie mutilante ont été enregistrés en 2016, a annoncé, mercredi, le docteur Lahla Fall, dermatologue spécialiste en léprologie au Centre hospitalier de l’Ordre de Malte (CHOM).

La lèpre, maladie chronique infectieuse, provoquant des lésions de la peau et touchant les liaisons nerveuses, frappe de nouveau le Sénégal.   La maladie a connu une hausse par rapport à 2010 et 2015 où ont été enregistrés respectivement 205 et 248 cas, a indiqué Dr Lahla Fall qui s’exprimait au cours d’une conférence de presse annonçant la célébration des 50 ans du CHOM. Les trois chirurgiens orthopédistes, deux médecins anesthésistes et le dermatologue du CHOM ont effectué en 2016, 1669 consultations en léprologie, 9385 consultations en orthopédie et 714 interventions chirurgicales. « Il faut aller vers les foyers, dépister et sensibiliser les gens pour qu’ils aillent se faire dépister de la lèpre car c’est une maladie de la pauvreté », a dit la spécialiste léprologue, soulignant que « c’est à Guédiawaye et Rufisque où l’on détecte le plus de cas ». « Le centre déroule des séances de sensibilisation une fois par an envers les populations, mais cela n’est pas suffisant pour les convaincre », a regretté le docteur Fall. Les journées du cinquantenaire du CHOM vont démarrer vendredi à l’UCAD 2 avec des conférences sur la lèpre, sur la situation et les perspectives de la lutte, ainsi que sur la chirurgie orthopédique. Le lendemain, des journées portes ouvertes, une collecte de sang, une visite commentée, une exposition, une présentation du centre et de ses projets, le dévoilement du monument du cinquantenaire et remise de décorations, seront au menu de la manifestation.

Khady T COLY avec APS

À voir aussi

Accréditation Oms des microscopistes du paludisme Vers l’élimination de la maladie d’ici 2030

Le Programme national de Lutte contre le Paludisme (PNLP), en partenariat avec le Service de …

Recherche et formation : Le ministère de la Santé et l’IRESSEF scellent un partenariat

Six (6) mois après son inauguration par le président de la République, Macky Sall, l’Institut …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *