1 octobre, 2014
Accueil » SPORT » Les adversaires du Sénégal aux JO 2012 La Céleste, un candidat au podium
Les adversaires du Sénégal aux JO 2012 La Céleste, un candidat au podium

Les adversaires du Sénégal aux JO 2012 La Céleste, un candidat au podium

Après 84 ans d’absence, l’Uruguay retrouve le tournoi de football des JO. La Céleste Olympique, adversaire du Sénégal dans la poule A, est l’un des favoris de cette compétition, pour avoir remporté deux médailles d’or, en autant de participations consécutives.
Une qualification acquise de justesse
La Céleste a connu un parcours en dents de scie lors du Championnat d’Amérique du Sud U-20, Pérou 2011, qualificatif pour Londres 2012. Les plus pessimistes n’auraient jamais parié sur sa participation à cet événement mondial. Mais, ils ont franchi les obstacles pour s’y retrouver. L’Uruguay a d’abord terminé troisième du Groupe A avec 4 points, avant de se retrouver dans le tournoi final à six. De là, les sud-américains ont remué terre et ciel, pour obtenir enfin, le ticket, lors de la dernière journée. Avec seulement 4 buts inscrits, les Charrúas ont fini deuxième, avec 10 points, avec un revers de 6 à 0, pris devant le Brésil. Sur neuf rencontres disputées entre la phase de groupes et le tournoi final à six, l’Uruguay a obtenu 4 succès, 2 nuls et 3 défaites, avec 8 buts inscrits et 12 encaissés. Son meilleur buteur est Adrián Luna, avec 3 réalisations, suivi de Pablo Capellini et Diego Polenta, avec 2 unités, chacun.

Le masque des grands

En dépit de la difficile qualification des Olympiques, le football uruguayen est dans une période faste, qui a débuté avec une quatrième place à la Coupe du Monde 2010, puis, une finale en Coupe du Monde U-17 2011, avant de culminer avec la conquête de la Copa América. Et, si l’on ajoute à cela le niveau affiché des joueurs uruguayens dans les meilleurs championnats du monde, et l’importance historique de cette compétition pour le pays, la Céleste a toutes les caractéristiques d’un candidat au podium olympique. Mais, Oscar Tabarez, entraineur des Olympiques, ne se laisse pas berner par ces superlatifs. « Ceux qui affirment qu’on doit gagner le tournoi n’ont pas de comptes à rendre. On sait très bien quels sont nos objectifs et ce qu’on doit faire pour les atteindre », a mis au point le Maestro qui dirigera l’équipe à Londres. Le point fort de cette équipe, c’est d’avoir géré et gardé l’effectif des jeunes qui ont participé à la coupe du monde U17 et ceux des U2O. Parmi eux, il y a, le gardien de but, Salvador Ichazo (20 ans, 79kg) qui évolue à Danubio en Uruguay. En défense, il y a Diego Polenta (19 ans, 82kg) défenseur pensionnaire de Bari Série B italienne, et Leandro Cabrera (21ans, 87kg), sociétaire de Numancia. Au milieu, Matías Vecino (21 ans, 81 kg) joueur du club Nacional, au pays. En attaque, David Texeira (21 ans), sociétaire du FC Groningue en Hollande.

Issiaka TOURE

REWMI QUOTIDIEN