Accueil / ACTUALITES / Les américains refusent d’accoder un financement de 420 milliards au Sénégal

Les américains refusent d’accoder un financement de 420 milliards au Sénégal

C’est fini, il n’y aura pas de plateforme de Diamniadio, du moins pas avec le financement des Américains desquels le Gouvernement sénégalais escomptait un financement de 420 milliards de FCfa pour la réalisation de ce projet d’envergure. Dans un « communiqué conjoint » émanant de la Présidence de la République et tombé tard, hier dans la soirée à notre Rédaction, la Présidence fait valoir que « les gouvernements sénégalais et des Etats-unis ont convenu de mettre fin au projet de construction de la plateforme… ».

Source : Sudonline
Voila ce qu’on peut appeler un projet mort-né. Initié par le Sénégal dans le cadre du programme du Millenium Challenge Account(MCA), une initiative du Président américain George Bush destiné à inscrire l’aide du gouvernement américain dans des projets structurants, le projet structurant de la plateforme de Diamniadio qui en est aujourd’hui au stade de pré-faisabilité visait la création d’une ville à dominante industrielle et commerciale au niveau de Diamniadio, à 35 km de Dakar.

Pour sa mise en oeuvre, le Sénégal qui a même été jusqu’à mettre en place une Agence de mise en oeuvre de la plateforme en attendait une manne colossale de 420 milliards de FCfa de la part des américains à travers une convention de signature que le gouvernement sénégalais trépignait d’impatience de signer… Et qu’il ne signera donc pas finalement, puisque, coup de théatre, « les gouvernements du Sénégal et des Etats-unis ont convenu de mettre fin au projet de construction de la plateforme de Diamniadio », selon le texte du communiqué de la Présidence qui nous est parvenu hier, dans la soirée… Etant donné, ajoute le texte du communiqué que « le Sénégal se trouve au stade final des négociations avec la société priée Jebel Ali Freezone (Jafza) de Dubaï pour la construction et le développement d’une Zone économique intégrée spéciale qui a fait l’objet d’une loi votée par l’Assemblée nationale, le 06 février 2006 », précise le communiqué.

Pour se faire plus explicite, le texte du communiqué se fait fort d’indiquer que le projet de plateforme de Diamniadio dont les études de pré-faisabilité sont en cours, « présente des similitudes avec la zone économique intégrée spéciale de Dakar dénommée « Disez », mais le Millenium Challenge Corporation (MCC) a pour principe essentiel de compléter des projets du secteur privé et non de les concurrencer ».

Sous ce rapport, et en conséquence, les deux gouvernements « conviennent d’affecter l’aide du MCA précédemment destinée au projet de la plateforme de Diamniadio, au financement de l’autoroute à péage Dakar-Diamniadio et à d’autres projets à négocier », explique encore la Présidence dans son communiqué qui ajoute que « ces projets sont en droite ligne avec les principes du MCA que sont le renforcement de la compétitivité des entreprises et la lutte contre la pauvreté ».

Enfin, le texte du communiqué de la Présidence conclut en soulignant que les Etats-Unis « félicitent le Sénégal pour l’important projet de zone économique intégrée spéciale ».


À voir aussi

Election au Mali: Macky a félicité IBK

Le Président Macky Sall a appelé, hier, son homologue malien, Ibrahim Boubacar Keïta, pour le …

Un neveu du Président Senghor arrêté aux Etats-Unis

Marco Senghor,  neveu du président Léopold Sédar Senghor a été arrêté la semaine dernière par …