Accueil / SANTE / Les bienfaits du poivron

Les bienfaits du poivron

Le poivron se consomme cru ou cuit débarrassé de sa peau, de ses fibres blanches et de ses graines indigestes. Pour ce faire, on peut peler le poivron à l’épluche-légumes après l’avoir fendu en quatre ou le plonger quelques minutes dans l’eau bouillante salée afin de pouvoir retirer plus facilement sa peau boursoufflée.

Le poivron est à la base de nombreux plats traditionnels du bassin méditerranéen comme la ratatouille provençale, la piperade basque, la paella et le gaspacho espagnol et la caponata sicilienne, sorte de compote de légumes sucrée. On le retrouve aussi dans le goulash hongrois ou en accompagnement des brochettes de poulet ou d’agneau servies dans les pays du Maghreb.

En entrée, des dès ou lanières de poivron cru relèvent les salades d’été, tandis qu’en plat le poivron frit, sauté ou grillé, entrera dans la composition des pizzas ou omelettes et se farcira agréablement de viande, poisson, riz ou légumes. En accompagnement de légumes ou de poissons, le poivron rouge mixé avec de la crème fraîche donne un coulis aussi fin que décoratif. On peut encore le transformer en gelées et confitures.

Si les utilisations culinaires du poivron sont nombreuses, ses propriétés thérapeutiques le sont tout autant. En effet, ce légume-fruit est tellement riche en vitamine C que 100g couvrent la totalité des besoins journaliers d’un adulte en cette vitamine. C’est d’ailleurs du poivron qu’en 1932, un chercheur hongrois réussit à extraire la vitamine C à qui il donna le nom d’acide ascorbique c’est-à-dire vitamine capable de prévenir le scorbut.

Ce légume très peu énergétique est également bien pourvu en carotène ou provitamine A, le poivron rouge devançant naturellement les variétés moins colorées. La vitamine P et les vitamines du groupe B sont aussi bien présentes et par leur action antioxydante elles aident l’organisme à lutter contre certains cancers et les maladies cardio-vasculaires. On trouve encore dans ce précieux légume bon nombre d’oligo-éléments tels que le phosphore, le calcium, le magnésium, le cuivre, le manganèse et le zinc.

Enfin, cet aliment qui est un des végétaux les mieux pourvus en fibres stimule efficacement le transit intestinal. Toutefois, pour profiter pleinement des qualités gustatives et thérapeutiques du poivron, il faut le choisir ferme et lisse avec une peau brillante et tendue et le conserver dans le bac à légumes du réfrigérateur au maximum une semaine.

la senegalaise

À voir aussi

Rougeole: 5 cas enregistrés à Kédougou

La rougeole refait surface å Kédougou, plus précisément à Tenkéto, Bantako et dans le district …

Sames: Amadou Yéri Camara remplace Boly Diop

Le Syndicat autonome des médecins du Sénégal (SAMES) a un nouveau patron. Le médecin-chef de …