Accueil / ECONOMIE / les coupures d’électricité font perdre au Sénégal 1,5% de croissance par an, soit 150 millions Fcfa par jour

les coupures d’électricité font perdre au Sénégal 1,5% de croissance par an, soit 150 millions Fcfa par jour

Le secrétaire général du syndicat autonome des travailleurs de l’électricité (Satel), Souleymane Souaré, est convaincu que les coupures d’électricité continueront tant qu’on ne réglera pas les questions liées à l’état du réseau de distribution et de transport.Selon lui, les coupures d’électricité font perdre au Sénégal 1,5% de croissance par an, soit 150 millions Fcfa par jour. «Aujourd’hui, on sait exactement l’ampleur du mal, mais il reste à appliquer la thérapie. c’est ce qui est en train fait, mais malheureusement, le problème de l’électricité n’est pas une question qu’on règle en un tour de tournevis. La crise a trop duré, il faut des solutions rapides en mettant de côtés certaines préoccupations, même si on doit veiller à la transparence. Puisque l’électricité fait perdre au Sénégal 1,5% de croissance par an. C’est énorme pour un pays qui aspire à l’émergence. De façon plus basique, d’ici qu’on atteigne la sortie de crise, c’est-à-dire en arrivant à un kilowatt heure moins cher de l’ordre de 70 à 80 Fcfa, ce sont des pertes de 150 millions de Fcfa par jour».

Rewmi.com/FBF

À voir aussi

Déficit budgetaire Amadou Bâ craint l’aggravation de celui du compte courant en 2018

Réussir Business- Après sa rencontre avec le secteur des microfinances et celui des assurances, Amadou …

Aide publique au développement- Un rapport de l’Uemoa met en exergue les dangers de cette manne financière pour les pays africains

Ouestaf- Les pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) ont reçu, durant les trois …