Accueil / Education / Les enseignants du supérieur décrètent une grève de 48

Les enseignants du supérieur décrètent une grève de 48

Après leur marche du 18 février dernier, les enseignants du supérieur, ont décrété, hier, lundi, une grève de 48 heures. Les collègues de Yankhoba Seydi réclament toujours la mise en œuvre des accords signés avec l’État. Dans les accords, se trouve un point fondamental : la restauration de la dignité de l’enseignant. Si la situation persiste, le Saes a décidé de passer à la vitesse supérieure. En d’autres termes, la lutte va prendre d’autres proportions, très graves menace le Saes qui entend mettre en place un vaste rassemblement le 11 mars, pour faire face à l’État et sur lequel se trouveront tous les syndicats d’enseignants et le Syndicat unique des travailleurs de la Santé et de l’Action sociale (SUTSAS) et celui de la Justice. D’ailleurs, le Saes compte organiser,  aujourd’hui, une marche à l’intérieur de l’Ucad. Ça promet !

À voir aussi

Enseignement supérieur  : vers un accord-cadre entre Dakar et Conakry

Le Sénégal et la Guinée vont mettre en place un accord-cadre de partenariat pour que …

« Les greves cycliques des enseignants cachent d’autres crises »

Pour donner son appréciation de la situation actuelle de l’éducation nationale marquée par des grèves …