Education

Les enseignants fixent un ultimatum d’une semaine à l’État

  • Date: 14 juin 2016

Malgré la médiation de Touba et Tivaouane, qui a abouti à la levée du mot d’ordre de grève du Grand Cadre et du Cusems, l’école sénégalaise n’est pas à l’abri de nouvelles perturbations.

En effet le coordonnateur du Grand Cadre des syndicats d’enseignants, Mamadou Lamine Dianté, fixe un ultimatum d’une semaine à l’État pour la satisfaction de leurs revendications. « Si les autorités nous donnent des réponses satisfaisantes, nous pouvons aller dans le sens de continuer l’apaisement. Mais si d’aventure ce n’est pas le cas, on sera obligé de reprendre la lutte », avertit Dianté dans les colonnes de journal Le Quotidien de ce mardi.

Les Plus Populaires
Les plus commentés
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15