9b06dbf690c877d7d36def2167bd2edc_XL

Les étudiants de l’Ucad demandent pardon à Macky

Le Rassemblement des étudiants des partis politiques et de la société civile (Repps) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) demande pardon au chef de l’Etat dont le cortège a été «caillassé» dans le campus social lors de sa visite, il y a deux semaines. Après avoir condamné cet acte, le Repps souhaite la libération des quatre étudiants qui ont été placés sous mandat de dépôt pour atteinte à la sûreté de l’Etat.

Landing Biaye, coordonnateur de ladite structure, explique : «Nous demandons au président de la République d’être clément envers les étudiants arrêtés. Si on les prive des œuvres universitaires, je pense qu’ils vont se déplacer vers l’école des malfaiteurs et on ne le souhaite pas. Nous devons faire en sorte que notre espace universitaire soit apaisé.» Selon M. Biaye, ces étudiants, qui n’ont aucune «coloration politique», ont été détournés par des hommes politiques. Il considère que les étudiants sont «inoffensifs» bien que le caillassage du cortège présidentiel prouve le contraire. Interpellés sur les instigateurs de ces «dérapages», Landing Biaye rétorque qu’ils n’ont pas identifié les manipulateurs. «Nous pensons que ces comportements indignes, inacceptables, ne vont plus se reproduire. Le Président est la première institution de ce pays. Et les étudiants ont raté une belle occasion de montrer à la population qu’ils sont des personnes bien formées», lance-t-il.

Le Quotidien

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …