ouaga_mediation_2

Les ex-putchistes ont pris en otage des soldats

Ouagadougou, 28 sept 2015 (AFP) -L’ancien chef des putschistes le général Gilbert Diendéré a assuré lundi soir à l’AFP qu’il jouait « le médiateur » entre ses hommes du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), auteur du coup d’Etat du 17 septembre, et les autorités de Transition du Burkina Faso.

« Je joue au médiateur. Les hommes sont déterminés. Nous essayons de les calmer. Ils n’ont reçu aucune satisfaction » sur leurs demandes, a déclaré le général alors que l’armée puis le gouvernement ont accusé les anciens putschistes de bloquer le désarmement amorcé vendredi.

« Les hommes ont respecté beaucoup de clauses du préaccord de la Cédéao (la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest avait proposé une médiation rejetée par la société civile) avec le libération du (président Michel) Kafando, du Premier ministre (Isaac) Zida, avec leur encasernement et le début de la réintégration de l’armement (dans les armureries) », a-t-il souligné.

« Qu’est-ce qu’on leur donne en échange? La dissolution (du RSP), la dispersion dans des différentes régions militaires, l’arrestation de certains d’entre eux.

Des menaces sur leurs familles. Ca n’encourage pas l’apaisement », a-t-il conclu, précisant « Je ne les commande pas directement, c’est leur chef de corps qui les commande ».

Le général a aussi « réfuté en bloc » les accusations du gouvernement qui dans un communiqué a assuré que les anciens putschistes « mobilisent des forces étrangères et des groupes djihadistes qu’ils ont appelé à leur secours ».

« Je n’ai pas de connexion avec qui que ce soit pour faire ce genre de choses. Ils jouent sur ça (le général Diendéré s’est impliqué dans la négociation avec des preneurs d’otages au Sahel ndlr) mais je ne mettrai jamais ça (ses relations) au service de la destruction du Burkina Faso », a-t-il affirmé.

Voir aussi

telechargement-1

VISITE D’ETAT DU PRESIDENT SALL EN FRANCE- Ce que fera Macky à Paris

Le président de la République du Sénégal effectuera, du 19 au 21 décembre, une visite …