Accueil / POLITIQUE / Les femmes de l’Apr dans la tourmente- Néné Tall contestée partout à Guédiawaye

Les femmes de l’Apr dans la tourmente- Néné Tall contestée partout à Guédiawaye

 Les guéguerres et autres querelles de borne fontaine font rage au sein des femmes de l’Alliance pour la République (Apr) de Guédiawaye. En effet, ces dernières dénoncent avec la dernière énergie le manque de réaction et d’initiatives de leur présidente. Au même moment, une cadre jusque-là en embuscade, est déjà pressentie pour la remplacer.

 Après le feuilleton entre Aliou Sall et le député Boughazelli qui a secoué l’Apr à Guédiawaye, voilà que s’annonce une autre bataille. Celle-là tant redoutée et qui risque de perdre le Pca de la Lonase. La direction départementale de l’Apr aurait déjà sur ses tablettes une « femme d’attaque et non paresseuse ». Ce qui retarde les hostilités, selon nos sources, est qu’elle attend « un fromage que Macky Sall va lui offrir à la tête d’une importante société nationale ». Néné Tall, bombardée présidente des femmes par Aliou Sall, par « on ne sait quelle alchimie », peine aujourd’hui, à convaincre ses camarades de parti sur ses capacités à diriger les femmes au niveau départemental. Dans les cinq communes d’arrondissement, c’est le même son de cloche : « Rien ne marche ». D’après ces responsables rencontrées, lors d’un rassemblement, il urge pour Macky Sall de voir encore plus clair dans ce qui se fait à Guédiawaye. « Le choix des responsables se fait et continue à se faire sans l’avis de la base », clament-elles. Même si l’Apr n’est pas encore structurée, au niveau des femmes, c’est le silence total. Le manque d’initiatives et de réactivité de Néné Tall plombe les militantes et laisse le terrain à l’opposition. Son vis-à-vis dans le département, plus qu’expérimentée et dynamique, Woré Sarr du Pds, ne ferait qu’une bouchée d’elle, si l’on part du principe d’opposition de style et d’expérience. C’est pour cette raison que les responsables des communes veulent à leur tête une responsable expérimentée et qui sait mouiller le maillot. Cependant, du côté des rares partisans de Néné Tall sur la question, on nous souffle que cette dernière est en train de peaufiner une stratégie d’organisation et de massification de l’Apr. À quelques mois d’un rendez-vous électoral crucial pour le Président Macky Sall, l’attitude politique de ces femmes au niveau de la banlieue ne donne aucun espoir. Si l’on sait qu’au Sénégal, les femmes sont au cœur du dispositif électoral avec leur capacité à mobiliser.

Pape Amadou Gaye

Share This:

À voir aussi

AUTONOMISATION DES FEMMES- Abdoul Mbaye finance des femmes de Rufisque

Vingt-quatre heures après le lancement officiel de sa coalition (JOYYANTI), l’ancien Premier ministre était à …