ACTUALITE

Les folies du syndicaliste Sidya Ndiaye

  • Date: 19 août 2016

Traumatisme, manque de retenue, démesure ou trouble psychologique ? Quel bouleversement  intérieur a donc égaré la conduite et le langage de Sidya Ndiaye, SG de la FGTS, pour qu’il tienne des propos si démentiels à l’endroit du Ministre Mansour SY ?

« Nous allons pourrir la vie de Mansour Sy » ! Telle est la sentence gravissime qu’il a déclaré à l’endroit de celui-ci l’accusant d’utiliser la subvention allouée aux syndicats pour corrompre.

Certes, celui-ci, nouveau SG du PIT, n’est défendable nulle part. L’orientation programmatique et idéologique du parti qu’il dirige maintenant est diluée dans un pseudo-libéralisme qui le défigure et lui donne une image autre. Mais, il apprécia les attaques de Sidya Ndiaye.

Ce que l’opinion regrette c’est la tonalité désagréable, discourtoise et impertinente du langage de celui-ci jamais articulé autour d’arguments mais toujours d’attaques violentes et de menaces.

Nul n’ignore que c’est aux syndicats que reviennent la lutte ouvrière et les charges de défense et de revendication des intérêts des travailleurs. Mais il leur revient également celles de l’éducation de la conscience sociale des travailleurs. Par conséquent, quand la méthode devient violente et quand le

langage revendicatif devient une menace à la vie d’autrui, le syndicat se mue en instrument social dangereux.

Des méthodes de lutte efficace et concluante existent, dussent-elles être tapageuses et batailleuses. Par contre, les stratégies destructrices et le langage rudimentaire, offensif et déraisonnable sont des atteintes à l’intégrité de la vie et à la stabilité sociale.

Décider de « pourrir la vie » d’un Ministre est une résolution qui n’a rien à voir avec la lutte syndicale. Et c’est grave !

Domou rewmi

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15