Accueil / POLITIQUE / LES LEADERS POLITIQUES S’ELEVENT CONTRE L’INTERPELLATION D’ALIOUNE TINE

LES LEADERS POLITIQUES S’ELEVENT CONTRE L’INTERPELLATION D’ALIOUNE TINE

Les leaders du Mouvement du 23 juin (M23, opposition) ont condamné la convocation, samedi, par la Direction des investigations criminelles (DIC) de leur coordonnateur Alioune Tine. Alioune Tine s’est rendu, samedi après-midi, DIC, pour répondre à une convocation, a annoncé son avocat Me Boucounta Diallo.

‘’Nous manifestons notre solidarité au coordinateur du M23 Alioune Tine et exprimons notre désapprobation de son interpellation’’, a dit Ibrahima Fall, tout en affirmant ‘’ne rien comprendre du motif de sa convocation.’’ M. Fall juge ‘’inacceptables les agissements de la DIC‘’ dont les éléments ont refusé que les membres du M23 s’approchent des locaux de la police. ‘’La DIC n’est pas conforme avec la loi en nous refusant l’accès à ses locaux alors que nous sommes venus en paix exprimer notre solidarité à Alioune Tine qui a été injustement arrêté par la police’’, a soutenu Macky Sall, appelant le ministre de l’Intérieur ‘’à mettre un terme à ceci avant que cela ne dégénère.’’

« ’Nous sommes venus prêter main forte à notre collègue Alioune Tine et condamnons fortement sa présence dans les locaux de la DIC’’, a dit de son côté Moustapha Niasse.

Auparavant les leaders du M23, à l’issue d’une réunion, ont décidé ‘’d’intensifier la lutte contre la candidature’’ de Me Abdoulaye Wade. De nombreux leaders du M23 avaient menacé de protester si les juges constitutionnels validaient la candidature d’Abdoulaye Wade. En plus de la candidature d’Abdoulaye Wade, les juges ont retenu celles de Macky Sall, Idrissa Seck, Cheikh Tidiane Gadio, Moustapha Niasse, Cheikh Bamba Dièye, Doudou Ndoye, Ousmane Tanor Dieng, Diouma Diakhaté, Amsatou Sow Sidibé, Mor Dieng, Doudou Ndoye, Djibril Ngom, Ibrahima Fall et Oumar Khassimou Dia.

Les candidatures de Youssou Ndour, Kéba Keinde et Abdourahmane Sarr sont déclarées irrecevables.

Le chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, a appelé vendredi soir les opposants qui contestent sa candidature sur ‘’des bases légères’’ à accepter le verdict rendu par le Conseil constitutionnel, afin que tout le monde aille aux élections.

APS

À voir aussi

Plus de 57 libéraux emprisonnés sous Macky

«Notre objectif n’est pas de créer une situation insurrectionnelle, mais de gagner des élections organisées …

Pds: Aida Mbodj tire sur Oumar Sarr

Aïda Mbodji tient pour responsable le coordonnateur du Pds, Oumar Sarr de tous les maux …