images (1)

LES LIONS DANS LES ÉLIMINATOIRES CAN (2012-2015- 2017) Aliou moins prolifique qu’Amara

 

Comparaison n’est pas raison, mais les stats font la différence. C’est vrai qu’Aliou Cissé, avec les Lions, a fait un exploit, un carton plein, quatre victoires en autant de matchs, et est en pole position pour la qualification à la Can 2017. Mais l’ancien capitaine des Lions de 2002 est loin d’égaler ses prédécesseurs, plus prolifiques.   

Le Sénégal est quasi qualifié à la Can 2017 avant termes des éliminatoires (Ndlr : il reste deux matchs à jouer contre la Namibie et le Burundi). Tant mieux car les Lions sont à l’abri de toute complication dans un groupe  K à sa porte avec des équipes de seconds couteaux, la Namibie, le Burundi et le Niger. Les Lions d’Aliou Cissé ont tout simplement fait respecter la logique : une belle entame face au Burundi (3-1, Dakar) avant de récidiver face à la Namibie (2-0, Windhoek) et la correction infligée au Niger en aller (2-0, Dakar) et retour (2-1, Niamey). Un exploit pour Aliou Cissé dans l’approche, nombre de matchs joués (4) pour se mettre en pole position de qualification. Tout le contraire pour ses prédécesseurs qui ont attendu la dernière journée des éliminatoires des Can 2012 et 2015 pour décrocher la qualification. Cependant, dans l’approche efficacité et dans l’animation offensive, les Lions sous le magistère de Cissé sont  très en deçà et loin de ravire la vedette à Amara Traoré et Alain Giresse.

Les attaquants affichent un profil bas avec Cissé

Naguère, terreur des défenses africaines, l’attaque sénégalaise a tourné au ralenti avec Alain Giresse lors des éliminatoires de la Can 2015, avec 8 buts inscrits en 6 matchs, un léger mieux avec Aliou Cissé dans les éliminatoires de la Can 2017 avec 9 buts inscrits en 4 matchs. Soit deux unités de plus  que le score de la bande à Mamadou Niang avec Amara Traoré face à l’île Maurice, une raclée (7-0, record de l’équipe). À la clé, Mamadou Niang et Papis Cissé, les meilleures gâchettes,  se sont tirés avec 3 buts chacun.

La boulimie a  baissé de régime. Les attaquants ont affiché un profil bas, à l’image de Mame Biram Diouf, Sadi Mané… En illustration, le passage à vide des deux joueurs pendant la double confrontation contre le Niger. La faute sans doute à un système ultra défensif.

Issiaka TOURE

 

PERFORMANCES DES COACHS DANS LES ÉLIMINATOIRES DE LA CAN

ALIOU CISSÉ (4 matchs, 9 buts)

Sénégal-Burundi 3-1

Namibie-Sénégal 2-0

Sénégal-Niger 2-0

Niger- Sénégal 2-1

AMARA TRAORÉ (6 matchs, 16 buts)

Sénégal-RDC  4-2

RDC –Sénégal 0-2

Sénégal – Cameroun 1-0

Cameroun- Sénégal 0-0

Sénégal-Ile Maurice 7-0

Ile Maurice- Sénégal 2-0

ALAIN GIRESSE (6 matchs, 8 buts)

Sénégal-Egypte 2-0

Egypte- Sénégal 0-1

Sénégal-Tunisie 0-0

Tunisie– Sénégal 1-0

Bostwana- Sénégal 0-2

Sénégal- Bostwana 2-0

Voir aussi

10269536-16767116

Vidéo : ELIMINATOIRES MONDIAL 2018 : ALIOU CISSÉ RAPPELLE MOUSSA SOW POUR AFFRONTER LES REQUINS BLEU

L’entraîneur de l’équipe nationale de football, Aliou Cissé, a publié vendredi une liste de 24 …