Accueil / Uncategorized / Les Lions en regroupement depuis mardi, à Ngor Diarama : La Tanière se transforme en bunker

Les Lions en regroupement depuis mardi, à Ngor Diarama : La Tanière se transforme en bunker

Fini la récréation ! Fini les va-et-vient incessants dans les couloirs de l’antre des Lions qui avait comme cadre l’Hôtel Méridien Président «délaissé» au profit de Ngor Diarama. Ce quartier général traditionnel renoue avec ses habitudes. «Circulez ! Il n’y a rien à signaler !» Semblent dire sous forme de message visuel, les gendarmes postés devant la porte du hall de l’hôtel. Pas question de se laisser distraire par les curieux et autres badauds qui viennent squatter le lieu paisible du fief de l’Equipe nationale du Sénégal. Les habitués de la Tanière vont devoir montrer patte blanche. A evènement exceptionnel, mesure exceptionnelle.

Source : Le Quotidien
En regroupement depuis ce mardi à l’hôtel Ngor Diarama pour les besoins de la Can 2008, le staff technique national des Lions a décidé tout bonnement de filtrer les entrées dans la Tanière. Aucune entrée n’est permise, souffle-t-on. Au seuil de l’hôtel, l’encadrement technique a d’ailleurs pris la mesure d’une collaboration avec la gendarmerie nationale pour verrouiller toutes les portes. Une règle qui s’applique aux visiteurs y compris les journalistes. Un véritable «bunker» à l’image de celui de Ismaïlia, la «Ville perdue» d’Egypte.

Selon les dernières nouvelles recueillies au sein de Tanière, le sélectionneur national, Henryk Kasperczak, tout en refusant toute visite inopportune, a ordonné à tous les joueurs de ne point accorder des interviews, même au téléphone. Une démarche qui entre en droite ligne de la gestion du groupe à moins de deux semaines de la Coupe d’Afrique des nations, nous dit-on du côté de Ngor Diarama. Toutefois, rassure Lamine Ndiaye, la collaboration avec la presse sera respectée du mieux possible. «Nous sommes en train de voir dans quelle mesure nous allons continuer la collaboration avec la presse. C’est une période très délicate où nous avons besoin de beaucoup de tranquillité. Donc, il n’est pas question de laisser les gens avoir un accès facile à l’hôtel des joueurs», souligne l’entraîneur-adjoint.

Comme alternative, le technicien préconise des entretiens programmés avec des joueurs ciblés lors des rares rencontres avec les journalistes. Mais le hic est qu’un seul face-à-face avec la bande à Diouf est, pour le moment, possible avant la rencontre de samedi, en amical contre la Namibie, au stade Léopold Sédar Senghor. Il s’agit de celle d’aujourd’hui lors de la séance d’après-midi, prévue à la base militaire française de Ouakam. La dernière prévue dimanche, est programmée à 7 h 30, toujours à la base militaire française de Ouakam. Ce qui risque de faire désordre dans le travail de la presse.

En entendant de trouver une meilleure collaboration, les Lions continuent paisiblement leur préparation, entamée ce mardi. A raison de deux séances par jour, les hommes de Kasperczak cogitent sur l’endurance et le jeu de ballon. Deux chapitres qui ont marqué les deux premières séances d’hier. Un galop dont on a noté les absences des «Anglais» : Habib Bèye (Newcastle), Pape Bouba Diop (Portsmouth) et Diomansy Kamara (Fulham). Des retards dus à des «raisons personnelles», nous précise-t-on du côté de la Tanière. Toutefois, après Mohamed Adama Sarr, arrivé hier, les retardataires étaient attendus dans la soirée. Comme pour dire que lors la première séance «open», Henryk Kasperczak devrait disposer de tout son monde.


À voir aussi

Califat Ndiassane: El Hadji Bécaye Kounta pressenti

El Hadji Bécaye Kounta, fils de cadet de Cheikhal Bécaye Kounta et fils de Cheikh Bou Kounta,  est pressenti pour succéder au défunt …

And Gueusseum décrète une grève de 144 heures

L’Alliance des syndicats autonomes de la santé (Asas/Sutsas-Sudtm) – « And Gueusseum », déroule son douzième plan …