25 octobre, 2014
Accueil » MADAME » Les nouvelles règles amoureuses à l’ère digitale
Les nouvelles règles amoureuses à l’ère digitale

Les nouvelles règles amoureuses à l’ère digitale

Ne pas le demander en ami, ne pas écrire sur son mur, ne jamais lui parler en premier sur le chat, voilà quelques conseils prodigués dans le livre « The New Rules », dont la sortie est prévue en 2013.
Quand Ellen Fein et Sherrie Schneider ont publié « The Rules » en 1995, cette bible controversée des relations amoureuses, Facebook n’avait pas encore envahi nos vies. Aujourd’hui, impossible d’évoquer nos déboires affectifs sans l’influence du réseau social, des SMS ou des sites de rencontre.

Pour tenir compte des avancées technologiques, les deux auteures ont donc décidé d’écrire « The New Rules ». Bella Battle, une journaliste du Sun à la recherche de l’amour, s’est procuré une copie du manuel et a testé ses préceptes en ligne.

La nouvelle première règle, c’est de se comporter en « créature comme personne d’autre », qui « n’essaie pas d’attirer l’attention et s’aime trop pour courir après les garçons ».

Bella a envie d’envoyer un SMS à un type qu’elle a rencontré à une soirée, mais c’est contre les règles. « Envoyer un message à un homme en premier vous fait sentir cool, mais cela crée une relation qui n’aurait jamais existé sinon ».

A propos de Facebook, le bouquin nous met en garde: « C’est une cour de récréation pour adultes sans aucune limite, alors que les Rules insistent sur le contrôle de soi. » Il suggère donc de ne pas demander quelqu’un qui nous plaît en ami, d’écrire très rarement sur son mur, de ne jamais initier une discussion instantanée, et d’en partager le moins possible.

Alors Bella décide de supprimer ses statuts trop personnels, surtout ceux où elle s’apitoie un peu sur son sort. Elle n’a pas le droit de répondre aux « pokes » qu’on lui envoie. « C’est l’équivalent de vous regarder en soirée sans venir vous parler, ça ne représente RIEN. »

Selon Ellen et Sherrie, il faut attendre de 30 minutes à 4 heures pour répondre à un message. Ne jamais faire durer ces échanges plus de 15 minutes, et mettre fin à la discussion en premier, pour donner envie de plus à l’autre. « Vous voulez que ces SMS donnent lieu à des rendez-vous, pas à plus de SMS ».

« Je crois que j’ai compris », écrit Bella. « Je pensais me montrer drôle et approchable envers ceux que j’aimais bien, mais en fait je suis trop en demande et je n’ai récolté que des déceptions. Je ne peux pas suivre toutes ces « new rules » mais je suis prête à me montrer plus énigmatique et plus digne. »

7sur7.be