Accueil / ACTUALITES / Les partis souteneurs de Wade demandent l’achat d’un nouvel avion présidentiel

Les partis souteneurs de Wade demandent l’achat d’un nouvel avion présidentiel

« La Conférence des Leaders demande au Gouvernement l’acquisition, en toute urgence, d’un nouvel avion de commandement, pour le Président de la République ». C’est ce qui ressort du communiqué de la Cap 21 parvenu hier à notre rédaction. En effet, selon son coordonnateur Iba Der Thiam, « l’avion présidentiel, victime pour la énième fois, d’une panne sérieuse, en cours de mission, dans des conditions qui auraient pu être tragiques, n’eussent été l’aide de Dieu, le professionnalisme de l’équipage, le courage, la responsabilité et le sang froid des passagers ».

Source : Le Matin
C’est pourquoi estime le professeur Thiam, « ll est temps de mettre un terme à cette situation ». Car poursuit ce dernier, « Abdoulaye Wade a tout donné au Sénégal, à l’Afrique, au monde noir et à l’humanité souffrante. Tous les démocrates, tous les panafricanistes, tous ceux qui rêvent d’un monde de justice, de solidarité, de paix et d’égalité pour tous, ont besoin de lui » . Toujours sur la même lancée signale l’ancien secrétaire général de la Cdp Garap-gi dissoute depuis lors dans le Pds, « tous ceux qui sont soucieux de la dignité de l’homme noir et qui aspirent à ce que notre race prouve au monde, qu’elle est capable de succès, de performance et de victoire dans le combat contre le sous-développement, demandent qu’il puisse disposer de moyens lui permettant de terminer la noble et exaltante mission qu’il s’est assignée, au nom des noirs d’Afrique et de la Diaspora ».

Aussi longtemps que le Président Abdoulaye Wade aura les moyens de se déplacer, en toute sécurité, souligne l’historien, « il pourra défendre le dossier Afrique, avec talent et compétence, partout où le besoin se fera sentir, mobiliser des investissements innombrables au service de l’intégration régionale et du développement du continent, booster notre stratégie de croissance accélérée, œuvrer pour la paix, le dialogue des cultures et le dialogue inter-religieux ». Car, pour cette structure, y investir de nouveaux milliards pour sa réfection « ne servirait à rien ».

Pour rappel, l’actuel avion de commandement négocié en 1976 par l’Ambassadeur André Courbaly a servi 4 ans sous Senghor, 20 ans sous Diouf et 7 ans sous Wade, alors qu’il avait, déjà, été utilisé, par son propriétaire antérieur, plusieurs années auparavant, avant son acquisition par notre pays. Sur un autre registre, celui-là électoral, la Cap 21 a lancé un appel à la mobilisation générale pour un taux de participation-record aux prochaines élections électorales. Mais, les camarades de Iba Der Thiam n’ont pas seulement parlé politique et de l’achat d’un avion. Ils ont également eu une pensée pieuse à l’endroit du monde rural et demandé au gouvernement de prendre les mesures idoines pour doter les paysans de semences et d’engrais suffisants afin de leur permettre de bien préparer l’hivernage à venir.

À voir aussi

Assane Diop: «Faut jamais demander l’impossible en négociation »

Président du Conseil départemental de Koungheul, ancien Ministre de la Santé, du Travail et de …

Série de meurtres et d’agression : La recette d’Abdoulaye Baldé

En visite à Diourbel, ce samedi, le maire de Ziguinchor et ancien ministre des Forces …